Afrique Eliminatoires Mondial 2014: Le Sénégal envisage un plan B

Le Sénégal pourrait se rabattre sur un autre pays pour son match de la 3ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde, Brésil 2014.

Suite à la suspension pour un an de leur stade (Stade Léopold-Sédar-Senghor) en raisons des incidents qui ont entaché le match entre les Lions et Les Eléphants (Ndrl, match retour  du troisième tour des éliminatoires de la CAN 2013), les autorités sénégalaises avaient opté pour la Guinée pour les matchs à domicile.

Mais le climat sociopolitique qui prévaut en Guinée pousse le Sénégal à envisager un plan B. « (…) Si les violences continuent et qu’on soit dans une situation de cas de force majeure, bien entendu avec la Fifa, il sera question de transférer ce match dans un autre pays. Ce sera ailleurs que dans la sous région malheureusement », a déclaré le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor. Selon la BBC, le stade de substitution serait celui du Maroc. 

Les autorités guinéennes ont prévu de mobiliser près de 1500 forces de l’ordre pour ce match. Mais, si la tension persiste à Conakry, Alain Giresse et sa troupe recevront les Palancas Negras de l’Angola  au Maroc, le 23 mars prochain.

Après deux matchs du second tour des éliminatoires zone Afrique du mondial 2014, Demba Ba et ses coéquipiers sont leader du groupe J avec  4 points. L’Angola se classe 3ème de la poule avec 2 unités juste devant le Libéria lanterne rouge.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS