Afrique du Sud Formule 1 : Pas de Grand Prix en Afrique du Sud!

Les amateurs de F1 âgés de moins de vingt ans ne s’en souviennent pas, mais les autres peut-être… Le dernier vainqueur d’un Grand Prix de Formule 1 en Afrique du Sud était un Français.

Le 14 mars 1993, Alain Prost remportait la course qui a eu lieu sur le circuit de Kyalami situé dans le nord de Johannesburg.
Vingt ans plus tard, les bolides pourraient faire leur retour en terre sud-africaine, mais cette fois-ci, 1 500 kilomètres plus au sud, dans la ville du Cap.

Contre toute attente, le Cap a exclu la possibilité d’accueillir le Grand Prix d’Afrique du Sud. La ville a refusé la proposition du patron de la FOM (Formula One Management), Bernie Ecclestone, qui était d’organiser à nouveau un Grand Prix au pays de Nelson Mandela.
Le patron de la FOM a fait part la semaine dernière de son souhait d’effectuer 22 courses sur une saison. Mardi dernier, l’homme d’affaire britannique a fait un appel du pied à l’Afrique du Sud : « Si j’avais le choix, je crois que j’aimerais revenir en Afrique du Sud, et notamment au Cap. J’ai reçu une offre pour Durban mais je pense que Le Cap serait mieux. »


Mais Anton Goenewald, en charge du tourisme au Cap, a immédiatement remis l’argentier à sa place : « Nous ne souhaitons pas voir la F1 débarquer dans notre ville car cela coûterait beaucoup trop d’argent aux contribuables ».

 

L’Afrique du Sud a déjà organisé 23 Grands Prix de F1, trois sur le circuit d’East London, et vingt sur celui de Kyalami entre 1967 et 1993.

 

Lire aussi:

F1: Hamilton prêt pour la nouvelle saison

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com