Afrique Clin d’oeil à 3 espoirs togolais : Djene Dakonam, Womé Dové, Atakora Lalawelé

Le Togo possède une belle et jeune génération de footballeurs. La plupart de ces jeunes talents fait déjà ses premiers pas avec la sélection nationale suite aux performances dans leur club respectif.

Ce samedi, Africa Top Sports vous propose de  découvrir trois jeunes joueurs dont deux évoluent sur le continent africain :

Djene Dakonam de Coton Sport de Garou au Cameroun

Womé Dové de Free State Stars en Afrique du Sud

Atakora Lalawelé est sociétaire de l’AIK Stokholm en Suède.

Si les trois joueurs ont déjà gouté à la sélection, le dernier n’a pas été convoqué pour disputer la récente Coupe d’Afrique des Nations de football qui s’est déroulée en Afrique du Sud.

Déjà internationaux togolais, Djene Dakonam et Womé dové ont été les révélations de la sélection du Togo lors de la CAN, grâce à leur talent.

Défenseur de Coton Sport de Garou, Djene Dakonam est une étoile montante du football togolais. Sa performance à la récente CAN est illustrative. L’ancien joueur de l’Etoile Filante qui comptait une seule sélection avec les Eperviers avant la CAN 2013, a été la révélation.

Milieu défensif de métier mais aussi polyvalent, Dakonam a été transformé en latéral gauche par le sélectionneur, Didier Six. Teigneux et agressif dans le sens positif sur le terrain, Djene Dakonam a plus assuré son rôle lors des quatre rencontres pleines qu’il a disputées avec la sélection nationale au cours de la CAN 2013. Une performance qui lui a valu d’être sollicité par les clubs européens comme Monaco en France, Fribourg et Hambourg en Allemagne.

Sa qualité athlétique n’a pas laissé indifférent son compère ainé de la défense, Nibombé Daré : « Parmi nous tous, c’est l’un des joueurs qui reste éveillé jusqu’à la fin d’un match».

Aujourd’hui, il peut être content d’avoir côtoyé les plus grands joueurs africains à l’instar de Didier Drogba, Gervinho, Sofiane Feghouli.

Passé par l’Etoile Filante de Lomé, club de 1ère division du Togo, Dakonam a été formé dans un club de quartier (Jouvenceaux de Batome) d’Adidogome (situé au sud Ouest de Lomé).

Actuellement, il poursuit sa carrière à Coton Sport de Garoua, qui dispute la Ligue africaine des Champions ( le club camerounais est d’ailleurs qualifié pour les quarts de finale de la compétition en éliminant le club ougandais, ).

Le seul véritable palmarès reste la Coupe de l’UEFOA remporté au  Nigéria en 2011.

Comme Djene Dakonam, Womé Dové a été formé dans le club de Batomé à Adidogomé, avant de rejoindre le centre de formation Libertys d’Agbodrafor. Sa progression a été fulgurante.

Très tôt, il a été enrôlé par le club de première division du Togo, Maranatha de Fiokpo qui devient champion au terme de la saison. Rapidement, Womé Dové, change de cap en devenant un leader dans les sélections des juniors et de l’équipe des Espoirs avant de prendre la direction de Libertys Professionnel du Ghana en 2009-2010. Appelé au coté d’Emmanuel Adebayor, le natif de Fiokpo a tapé dans l’œil des recruteurs Sud-Africains de Free State Stars.

Virevoltant et fin technicien, Womé Dové peut lui seul changer le cours de jeu. Sa propulsion vers le but a mis d’accord les supporters du club de Bethlehem. Déjà 18 sélections pour 3 buts dont un contre l’Algérie à la CAN 2013, Dové est un élément sûr de son équipe.

Pour le compte de cette saison, Womé Dové a inscrit 6 buts dont 4 en championnat.

Alors que son contrat s’expire en juin 2014, les dirigeants s’emploient pour retenir le feu follet togolais. Plusieurs clubs sont derrière le joueur comme le Mamelodie Sundows en Afrique du Sud et des clubs européens. Il fait également partie de la sélection qui a gagné la Coupe de l’Uefoa au Nigéria.

Si les deux premiers joueurs n’ont pu commencer avec la sélection des cadets, Atakora Lalawelé, lui, n’a pas brulé des étapes. Depuis la sélection des jeunes, l’actuel joueur de l’AIK Stockholm est parvenu à la sélection A du Togo.

Atakora Lalawele est le seul Togolais en dehors d’Emmanuel Adebayor à avoir joué une phase de poule d’une compétition européenne.

L’ancien pensionnaire de Liberty d’Agbodrafor, finaliste de la CAN des cadets en 2007 et vainqueur de la Coupe de l’Uefoa au Nigéria a été élu meilleur joueur de son club lors de la rencontre de l’Europa League contre Naples.

Titulaire inamovible en Suède, il n’a pas été malheureusement retenu pour la 29ème édition de la CAN 2013 par Didier Six. Son absence a été une surprise aux yeux des observateurs du football. Il compte seulement 4 sélections avec le Togo. Très peu bavard dans la vie courante, il préfère

s’exprimer sur un terrain de football.

Avant de signer son contrat avec AIK, il a évolué en Norvège au sein de Fredrikstad en 2009-2011 et IFK Värnamo.

Après une saison réussie, le jeune joueur attend le mercato estival pour trainer ses bosses en Allemagne. Actuellement, Atakora Lalawelé se trouve en Californie pour un stage avec son club, AIK Stockholm.

A lire aussi :

CAN 2013/ Togo-Tunisie : L’incertitude Dové Womé

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

5 Commentaires

  1. Antoine Josué

    Il reste un jeune talent aussi dont vous devez parler. c’est kle jeune meilleur buteur de la saison passée. Il se nomme PLACCA FESSOU Même joueur d’AGAZA Omnisport de Lomé.

  2. Aristide Kawele

    oui je suis d’avis avec Antoine: Placca Fessou a fait montre de son talent en phase éliminatoire. Et il faut impérativement faire appel à Atakora Lalawele pour la bonne forme des matchs à venir! L’honneur du peuple d’abord.

  3. MW JPENS KE VS AVEZ OUBLI2 SADATE.C O6 1E ETOILE MONTANTE.

  4. Vous avez tous raison.ces jeunes ne sont pas à négliger.Dans l avenir,on aura une tres bonne équipe.Surtout avec le talent de ce jeune placca.Dové,Djéne ne sont pas oubliés.il y a aussi un certain Aguidi fovi qui evolu du coté de Ouaga.

  5. je suis un jeune de la cote d’ivoire je recherche un tuteure pour venir passe un teste de foot au Togo

Comments are closed.