Afrique Paul Put : l’interview vérité du sélectionneur du Burkina Faso

Il a réussi une Can extraordinaire avec le Burkina Faso, perdant en finale un but à Zéro contre le Nigéria. L’entraîneur Belge s’est longuement confié sur le site du Le Faso.net. Même si son équipe aura du mal à se qualifier pour la prochaine coupe du Monde au Brésil, il veut encore y croire…

– « Pour moi, je me sens comme si on était champion. Personne n’a cru en nous dans cette histoire. Mais si vous voyez ce qu’on a réalisé, c’est comme si on était champion.
– « J’avais prévu partir un peu plus tôt en Belgique, mais j’avais des obligations. Je rentre maintenant mais c’est juste pour une semaine. Je mettrai à contribution ce temps pour faire des analyses vidéo de l’équipe du Niger et aussi les analyses manuelles pour informer tous les joueurs de ce qui sera fait. Comme on n’a pas eu assez de temps à consacrer à la famille, je vais en profiter pour voir ma fille de 12 ans. 
 » On repart dans ces éliminatoires avec zéro point. Le coup est-il encore jouable ? Au football tout est possible. Mais ce serait difficile. Au départ de la CAN si on disait que le Burkina pouvait sortir premier devant la Zambie tenante du titre, le Nigeria et l’Ethiopie, personne n’oserait parier un copeck. Mais je dis toujours, en football il faut avoir un objectif et essayé de le réaliser. On verra, si on peut réussir, on fera tout pour. Mais dans le cas contraire, on saura que c’est notre entame qui nous a plombés.
– « Si tout le monde y croit et se range derrière son équipe, on peut réaliser de grandes choses. Je demande maintenant à tout le monde de garder cette dynamique de soutien pour les Etalons car il y a encore d’autres challenges à surmonter. »

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS