Afrique Diabaté : «Si on a besoin de moi, je suis là pour Bordeaux-Benfica»

Pour éliminer ce jeudi le Benfica Lisbonne, vainqueur à l’aller (1-0) dans ce 8ème de finale de la Ligue Europa, Bordeaux peut compter sur Cheick Diabaté. L’attaquant malien est un joueur atypique, mais qui fait parler son efficacité.
Orpheline de Yoan Gouffran, l’équipe bordelaise n’a inscrit que 9 buts en 12 matches de Ligue 1 et d’Europa League en 2013.
L’international malien n’a plus le choix. Il doit endosser le costume d’attaquant vedette des Girondins. Ou bien s’inscrire dans la lignée des météores de l’histoire du club.
« Si on a besoin de moi, je suis là pour apporter quelques chose. Quand je joue, c’est vrai qu’on change de style » , explique le Malien dans les colonnes de L’Equipe. « Ce n’était pas évident dans les duels à l’aller (avec le jeune Diego Rolan, ndlr). Avec Cheick, ce sera plus facile de ressortir car on va pouvoir le trouver en appui », souligne quant à lui Henri Saivet.

A bientôt 25 ans le 25 avril prochain, Cheick Diabaté, avec son attitude parfois nonchalante, ses gestes lents et saccadés, sa technique par moments indigne du le haut niveau, fait preuve d’efficacité.

L’Aigle malien a inscrit 7 buts toutes compétitions confondues cette saison. Le tout en 22 apparitions, dont seulement 10 titularisations. Avec, souvent, des buts qui « comptent », dont celui de la qualification face à Kiev en 16e de finale de la Ligue Europa. Profil atypique, donc, mais célébré par ses coéquipiers.

« Quand il est devant, c’est un joueur sur lequel on peut s’appuyer facilement, avec notamment un très bon jeu de tête, explique Fahid Ben Khalfallah. Alors, oui, ce n’est pas le plus beau à voir jouer. Mais il est efficace. »

 

Lire aussi:

Diabaté, Nguemo, Saivet : Bordeaux sans ses Africains à Benfica

Cheick Diabaté : Le Malien de Bordeaux blessé et incertain en Coupe de France

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com