Autres Sports Egypte : Aya Médani, du pentathlon à l’escrime

Aya Médani, l’une des meilleures pentathloniennes en Egypte et sur le continent ouvre une nouvelle page de son histoire. A 24 ans, l’Egyptienne a décidé d’arrêter le pentathlon. Après une panoplie de médailles en compétitions internationales et 3 participations aux Jeux Olympiques (JO), Aya Médani, souhaite se tourner vers l’escrime.
« J’ai pris cette décision après une longue réflexion. Trois raisons sont à l’origine de ma décision : premièrement, je souffre encore de la blessure que j’ai eue avant les JO de Londres 2012. Je suis toujours un traitement de physiothérapie au niveau de mon dos. Deuxièmement, je m’entraîne depuis 2 ans dans une ambiance tendue à cause de ma tenue. Il est vrai que je porte le voile dans toutes les épreuves du pentathlon, à l’exception de la natation durant laquelle je suis obligée de porter un maillot. Troisièmement, la situation du pentathlon égyptien est pire qu’avant ; on n’a pas d’entraîneur étranger et les stages à l’étranger pour une bonne préparation ont carrément disparu », déclare la jeune Egyptienne.
De son coté, Chérif Al-Aryane, président de la Fédération égyptienne de pentathlon ne regrette pas la décision de la championne :
« Aya a réalisé les meilleures performances égyptiennes et africaines en pentathlon moderne. Elle a mis fin à une carrière pleine de succès. Nous avions discuté de cela avant de prendre sa décision. Je suis d’accord avec elle ».

 

Aya Médani a réalisé la meilleure performance égyptienne chez les dames en remportant plusieurs titres de championne du monde junior, un titre de vice-championne du monde senior en 2008, plusieurs médailles aux Championnats du monde et en Coupe du monde.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com