Autres Sports Gymnastique-Egypte/ Al-Saharti: «J’ai besoin d’améliorer ma technique»

Les gymnastes égyptiens sont conscients qu’il faudra travailler dur pour se tailler une place au haut niveau. Mohamad Chérif Al-Saharti, reste l’espoir égyptien pour une bonne performance cette saison. Le 34ème au classement mondial pense qu’il faudrait plus de préparation à l’étranger pour espérer rivaliser avec les athlètes de haut niveau.
« J’ai commencé à travailler sur les points faibles que j’ai découverts durant ma participation aux JO. J’ai besoin d’améliorer ma technique surtout dans l’épreuve des anneaux, qui me fait perdre beaucoup de points. Les anneaux nécessitent le plus de force. Le gymnaste doit s’efforcer de faire en sorte que les anneaux ne balancent pas pendant son mouvement, ce qui exige une grande puissance, une maîtrise et une grande souplesse. Je n’arrive pas à bien progresser à cause de mes études, car je suis en dernière année de chirurgie dentaire. Je n’arrive pas à me consacrer entièrement à la gymnastique comme les athlètes européens. »
« Je pense que cette saison est la meilleure si on la compare aux deux dernières années durant lesquelles les stages et les pro¬grammes de préparation ont été annulés, non seulement à cause des événements de la révolution, mais aussi à cause des conflits internes au sein de la Fédération. Avant les Jeux méditerranéens, on effectuera un stage de 15 jours en France et un autre en Angleterre avant les Mondiaux. Mais on aura sans doute besoin de plus de préparation et de stages à l’étranger, vu la présence des grandes stars de la discipline comme le champion olympique chinois Zou Kai, le Français Hamilton Sabot et l’Allemand Marcel Nguyen. Ce qui signifie que la concurrence sera très serrée. »

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com