Afrique Coupe CAF : Le club togolais l’AS Douane éliminé par le WAC

Le miracle espéré, n’a pas eu lieu pour l’AS Douanes de Lomé en match retour des 16ème de finale de la Coupe des Confédérations Africaine de football. La formation paramilitaire, qualifiée a ce stade de la compétition suite au forfait de Mogas 90 du Bénin, n’a pu faire mieux qu’un but partout avec les hommes de Badou Zaki en match retour disputé à Lomé. A l’aller, les poulains de Gneni Sebabi se sont inclinés lourdement (3-0)

Timorée en première période, l’as Douane ne s’est véritablement pas approchée des buts de l’équipe visiteuse, le Widad Athletic de Casablanca. Les débuts de construction de jeu de la formation paramilitaire s’effectuaient à plus de 50 mètres du but des Marocains. Les rares occasions venaient du coté gauche, orchestrées par Koutob Naoto Claude, mais les centres de l’ancien joueur de Semassi de Sokodé sont rapidement repris par les joueurs marocains, Jamal Alioui ou Youness Hawassi.

Les hommes de Badou Zaki jouaient au chrono, histoire de gérer l’acquis de 3-0 de la rencontre aller. Cependant, c’était sans compter avec Lambina Mounaghi, qui d’une action anodine, met le ballon au fond du filet à la 38ème minute. Le score en reste là jusqu’à la fin de la rencontre

Revenus des vestiaires avec cet avantage, les poulains de Gneni Sebabi mettent la pression, mais les visiteurs résistent.

Suite à la blessure de buteur togolais, Duevi Tsibiaku fait son entrée. Ce qui a été profitable pour sa formation. Il crée des espaces et permet à sa formation de se montrer présente devant le but adverse. Saibou Badarou qui a hérité d’une occasion franche de but, voit sa frappe stoppée par la main d’un défenseur marocain avant de mourir hors du champ de jeu. Alors que le public attendait un penalty, l’arbitre de la rencontre, Biani Idriss indique le coin de corner. Les joueurs togolais protestent mais le Tchadien ne change pas sa décision.

Tawali Magnima et ses coéquipiers accentuent leur domination. Les Marocains déboussolés, procèdent par des jeux peu orthodoxes. Ainsi à la 70ème minute, Koutob joue avec son vis-à-vis qui le fauche à la lisière du grand rectangle. Doevi Tsibiakou enroule le coup franc mais le ballon heurte la barre transversale, Koutob suit et met le ballon au fond des filets. L’arbitre de touche soulève son drapeau, signalant une position irrégulière du joueur. Une décision contestée par le public. Derrière cette occasion, les visiteurs se sont offert une occasion qui a été transformée en but à la 71ème minute, œuvre de Bakre El Helali suite à une passe de Mohamed Berrabah.

A 3-1 sur l’ensemble des deux matchs, les Togolais se découragent et laissent le ballon aux Marocains. Ces derniers reprennent le jeu et procèdent par des passes à dix jusqu’à la fin de la rencontre.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com