Afrique Racisme : Yahia et Belaïli victimes d’une accusation fantaisiste de Souissi ?

Le joueur tunisien Haled Souissi lourdement sanctionné financièrement pour excès de nervosité lors du derby contre Espérance de Tunis, accuse les joueurs Yahia et Belaïli d’avoir tenu des propos racistes à son encontre lors du match. Cette déclaration du joueur du Club Africain ne semble pas convaincre ceux qui côtoient les deux joueurs.

Selon le site lebuter.com, cette sortie de haled Souissi a pour unique but de voiler sa mauvaise performance et le mauvais résultat de son club. « Quand on perd et qu’on joue mal, rien ne vaut la bonne vieille recette de la diversion pour détourner l’attention sur ses torts. Khaled Soussi l’a bien compris. Le capitaine du Club Africain a trouvé comment faire diversion pour faire oublier le naufrage de son équipe face à l’Espérance de Tunis  la «rectifié» quelques jours plus tard en ciblant cette fois Yahia », indique le site.

La même source estime que le joueur a mal choisi ceux à qui il voulait faire porter la responsabilité de sa colère excessive. « Au début, Soussi avait accusé Belaïli, affirmant que ce dernier l’a traité d’esclave. Se rendant sans doute compte que le mensonge était trop gros (on voit mal Belaïli, auteur d’un but et d’une passe décisive dans le match et désigné meilleur joueur de la partie, proférer des propos racistes dans un match où il est à son avantage)», précise le site.

 

Publié par Roger ADZAFO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com