France Monte-Carlo/Tsonga : « Je fais partie des gens qui sont bons sur terre battue»

Pour tout joueur de tennis, battre Rafael Nadal sur terre battue s’apparente à un défi suprême. C’est le challenge proposé à Jo-Wilfried Tsonga en demi-finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Le numéro 1 français est au pied de la Rocher et s’attaque à la montagne espagnole grand favori du tournoi. Le Manceau mesure bien l’ampleur de la tâche. Mais ça ne l’effraie pas.

 

« Prendre une rouste contre Nadal n’est pas une honte, sourit le Franco-Congolais. Tout le monde en a déjà pris une, même les meilleurs comme Djokovic ou Federer. Cordoue, ça reste dans un coin de ma tête mais je vais essayer de jouer mon jeu, de garder ma ligne de conduite quoi qu’il arrive. »
« Ce n’est que du bonus car samedi je n’aurai pas grand-chose à perdre, explique-t-il, avant de rectifier: J’aurai tout à gagner. Si je gagne, je serai un héros, si je perds, je serai comme tout le monde. » Ce qui ne l’empêche pas d’être lucide sur ses chances de se qualifier pour la finale. « C’est sûr que si tu veux te faire un bon paquet d’argent, c’est sur moi qu’il faut miser! », plaisante Tsonga.
« Pour moi, ça veut dire quelque chose, poursuit le Manceau. J’attendais ça depuis longtemps. J’ai déjà bien joué sur terre battue mais je n’avais pas encore ramené un résultat plus haut que l’autre. Ça me permet de dire que, ça y est, je fais partie des gens qui sont bons sur terre battue. »

 

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com