Afrique Foot Cameroun : les clubs persistent, la ligue durcit le ton !

Cameroun / bras de fer : Les clubs persistent, la Ligue durcit le ton 

Le bras de fer entre la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc) et les clubs prend des proportions.  Aux seconds qui ont confirmé mercredi leur intention de boycotter  la suite des championnats nationaux prévus ce week-end, la Ligue répond à sa manière. Elle ne versera l’argent issu de la subvention de l’Etat camerounais qu’à ceux des clubs qui se seront transformés, conformément à ses exigences, en société commerciale à objet sportif.  « Je tiens à rappeler qu’en application de l’article 30 de la loi N° 2011/018 du 15 juillet 2011, relative à l’organisation et à la promotion des activités sportives, seuls les clubs ayant opéré leur mise à jour juridique conformément à son article 30, pourront bénéficier de cette subvention », écrit le président de la Lfpc, le Général Pierre Semengue, dans la circulaire datée du 26 avril 2013.

Cela  amène le premier vice-président de l’Association des clubs d’élites (Acec) Isaïe Ngalè Nemangou à répondre que « c’est de la diversion. Le problème n’est pas là-bas. La vérité c’est qu’on ne veut plus de lui à la tête de la Ligue. S’il n’y a que trois clubs qui ont opéré leur mise à jour juridique, il ne donnera de l’argent qu’à ces trois clubs ? », interroge le président général de Douala athletic club, non sans continuer de déplorer l’ « opacité » de la gestion du Général Pierre Semengue.

Le président de la Ligue a été accusé de détournement au début de la semaine écoulée par les clubs de Mtn elite one et two. Accusations qu’il a naturellement rejetées, expliquant le 24 avril que « la Ligue n’a encore rien perçu de la subvention de l’Etat et son président ne saurait donc être accusé de détournement ».

Il ajoute que pour « la subvention de la Fédération camerounaise de football destinée à l’organisation des championnats, seule une partie de la première tranche a été versée à la Ligue, en l’occurrence 75 000 000 F CFA ». Et s’attèle à « signaler que toutes les subventions de la saison précédente, destinées aux clubs leur ont été entièrement reversées sans aucune retenue pour le compte de la Ligue ».

Des explications qui semblent être tombées dans des oreilles de sourds puisque le même jour, les clubs réitéraient leurs exigences à savoir : le « paiement intégral » du  reste de la subvention de la saison passée d’un montant cumulé (105  millions pour la Mtn elite one et 35 pour l’elite two) évalué à 140 millions de Francs Cfa, les frais de transport de l’ordre de 70 millions, remis par le chef de l’Etat et qui auraient dû servir à financer les déplacements  des clubs de Mtn elite two. Même l’annonce par le ministre des sports du déblocage imminent de 300 millions de Francs Cfa n’a pas fait changer d’avis aux grévistes. Les clubs de Mtn elite two ont donné le ton samedi. Ils ne sont pas descendus sur les terrains pour les matches de la 11ème journée.

Pierre Arnaud Ntchapda 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports