Cameroun Cameroun : La saison de nanbudo est ouverte

C’est reparti pour une olympiade en nanbudo. Le kick-off de l’exercice 2013-2017 a été donné le week-end dernier dans la ville touristique de Limbé, sur la côte camerounaise. 200 athlètes et leurs encadreurs ont ouvert la saison sur le sable chaud de cette localité de la région du Sud-Ouest. Un stage, un conseil d’administration ont meublé le programme des retrouvailles entre membres de la Fédération camerounaise de nanbudo (Fécana) les 26 et 27 avril 2013.

Le stage, effectué sur le dojo sablonneux de l’hôtel Seme beach, a débouché sur la passation de grades des ceintures orange, bleue et blanche. Pour Pierre Tchoua, le directeur technique national de nanbudo, l’ouverture de saison a été l’occasion de transmettre aux nanbudokas camerounais ce qu’il aura appris aux championnats du Monde en Espagne en 2012.

 «  Lors de notre dernier passage en Espagne, nous avons reçu beaucoup d’enseignements. Il est question pour  nous de les transmettre à nos athlètes. Nous allons également préparer nos athlètes pour les futures compétitions internationales ». L’examinateur  qu’il est, a apprécié le niveau des pratiquants réunis à Limbé. « Le niveau technique des stagiaires est moyen. Parce que vous savez nous étions en Espagne en 2012, et c’est la première fois que nous sommes en train de transmettre ce que nous avons reçu. Durant ce week-end, il est difficile pour moi de vous dire que mes enfants son t déjà au top », explique Pierre Tchoua.

Le choix de la ville de Limbé pour le lancement de la première saison de la nouvelle olympiade n’était pas fortuit. Les responsables de la Fécana avaient envie de redonner un nouveau souffle à la discipline, en plein sommeil dans la zone. « L’ouverture solennelle de la saison était placée sous le signe de la relance, de la renaissance du nanbudo dans la région du Sud-Ouest », déclare le président de la Fédération, François Mbassi. Pour davantage dynamiser l’activité dans le Sud-Ouest, sa ligue a été rendue autonome.

Elle était auparavant jumelée à la Ligue régional du Littoral voisin. Me Kamdem va se charger de guider les premiers pas du bébé. François Mbassi ne doute pas que le Sud-Ouest pourra relever la tête, car, certifie-t-il, « nous avons sur place des experts, des compétences, des hommes qui ont le profil pour pouvoir conduire la Ligue du Sud-Ouest sur le plan technique. D’autres activités sont déjà programmées. L’on projette de créer  dans des délais très brefs des clubs. Aussi bien dans l’armée qu’à l’Université de Buea, la capitale de la région du Sud-Ouest ».

L’événement de la fin de semaine passée a été l’occasion pour l’équipe nationale de sambo, une discipline affinitaire du nanbudo, de parachever sa préparation. Elle va en effet défendre les couleurs du Cameroun aux championnats d’Afrique de sambo, qui démarrent ce mercredi à Casablanca, au Maroc.


Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Un commentaire

  1. godfroy kamgna

    bonsoir amis nanbudoca je suis tres heureux de savoir que vous avez porté haut le nanbudo au cameroun malgré le manque de club dans certaine localité du pays moi je suis un ancien nanbudoca exerçant dans la clandestinité vue la distance u club tres loin et mon temps tres pris je vous souhaite baucoup de bonne chose et vous pris de bien nous informé sur certain stage je me présenterai pas comme spectateur mais participant mme comme le miens est vieux mais il reponds encore longue vie au nanbudo a mes colegues de mes debuts maitre (mbang, boom, boumi, lamago, bopda).

Comments are closed.