Etranger Monaco : la Fédé réclame 200 millions d’euros ! Le club dit non !

200 millions d’euros ! C’est la somme que L’AS Monaco, qui devrait très bientôt remonter en Ligue 1 s’il arrive enfin à gagner – battu sur son terrain hier contre Caen sur le score de un but à O-  se voit réclamé après la décision du conseil d’administration de la LFP  qui veut que le club monégasque installe son siège social en France d’ici le 1er juin 2014.

Noël Le Graët, le président de la FFF, a rencontré ce vendredi le président monégasque, Dmitry Rybolovlev , et a «réclamé 200 millions d’euros pour mettre fin au conflit actuel».

Le club de la Principauté juge cet ultimatum comme «totalement inacceptable» et vient de publier le communiqué suivant !

Le communiqué de l’AS Monaco :
«L’AS Monaco FC tient à évoquer publiquement la rencontre ce vendredi entre le Président du Club, M. Dmitry Rybolovlev et le Président de la Fédération Française de Football, M. Noël Le Graët.
Lors de cette entrevue, M. Le Graët, agissant pour le compte de la FFF et de la LFP, a réclamé au club monégasque une somme de 200 millions d’euros pour mettre fin au conflit actuel sans avoir à délocaliser son siège en France afin d’évoluer dans le championnat français.
La position du club est très claire, l’ASM FC considère qu’une telle demande est totalement inacceptable.
L’ASM FC, affiliée depuis 1919 à la Fédération Française de Football, a investi depuis longtemps des sommes importantes dans le football français, a formé des internationaux français et représenté fièrement le football hexagonal en Coupes d’Europe. Le club ne comprend donc pas ce manque de reconnaissance de la part des instances fédérales.
La contre-productivité de la décision adoptée brutalement et sans concertation par les instances n’est pas à démontrer alors que le projet du club doit servir tout le football français et son développement futur.
L’ ASM FC, après consultation de ses conseils juridiques, n’a pas d’autre choix que d’intenter une action en justice afin d’obtenir un règlement judiciaire du litige.
Dans le cadre de ce procès, l’ASM FC réclamera à la LFP l’annulation de la decision ainsi que des dommages et intérêts comme compensation des pertes financières et commerciales subies suite à la décision du 21 mars dernier.
Le Président du club a envoyé une lettre à M. Le Graët détaillant l’investissement significatif du Club dans le football français et la description des préjudices subis du fait de la position conjointe de la LFP et la FFF.»

A suivre donc…

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS