Autres Dennis Rodman à Pyongyang pour une faveur

Dennis Rodman compte se rendre en Corée du Nord pour plaider la cause d’un Américain condamné à quinze ans de camp de travail.
L’ancienne vedette du basket américain voudrait profiter de son amitié avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un pour tenter de faire libérer son compatriote.
Sur son compte Twitter, Rodman a demandé au chef suprême de la Corée du Nord de lui faire une faveur et de libérer Kenneth Bae, un résidant de l’État de Washington qui a la double nationalité.
De même, l’ancien joueur des Bulls de Chicago a déclaré ses intentions sur le site internet TMZ. Selon le site spécialisé dans l’actualité des célébrités, Rodman reviendrait à Pyongyang le 1er août.
« Je retournerai là-bas. Je vais essayer d’obtenir la libération de ce type », affirme le sportif tatoué sur TMZ. « Ça va être difficile parce que je pense que sa nationalité, son passé, je pense que c’est une situation complètement différente », ajoute-t-il.
« Je ne suis pas un diplomate » et « je ne fais pas de politique. Comme je l’ai dit, c’est mon ami, c’est tout », a poursuivi le basketteur.
« On a un président noir, et il peut même pas lui parler. (…) Obama ne peut pas démerder le truc », explique Rodman.

 

Kenneth Bae est un organisateur de voyages qui a été arrêté en novembre dernier. La Cour suprême de la Corée du Nord l’a condamné la semaine dernière pour des «gestes hostiles» non spécifiés contre le pays.

 

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a déclaré dimanche dans un communiqué que l’homme de 44 ans est entré dans le pays avec une fausse identité.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com