Afrique Ligue des Champions féminine : La prestation des Afros de l’OL !

Pas de 3ème trophée consécutif pour l’Olympique de Lyon en finale de la Ligue des Champions féminine disputée ce jeudi à Stamford Bridge. Les Louves se sont inclinées devant une équipe généreuse de Wolfsbourg (0-1). Les Afros ont tout donné coté Lyonnais  mais la machine allemande n’a pas cédé. Africatopsports vous propose de revenir sur la prestation des Afros de l’OL. 

La Franco-algérienne  Sarah Bouhaddi avait eu une 1ère mi-temps facile avec pratiquement pas d’arrêts décisifs en raison de la domination des Lyonnaises. La gardienne des Louves a été sollicitée lors de la deuxième mi-temps mais a su répondre en repoussant d’abord un lob de Jakabfi, ensuite une sortie audacieuse en taclant depuis l’angle de sa surface. Mais elle a cédé suite à ce penalty transformé à la 74ème minute.  Elle fera un sauvetage en repoussant un corner vicieux qui a rasé le poteau !

 

Amel Majri n’a pas eu le temps de s’exprimer lors de cette finale. La Tunisienne d’origine a fait son entrée en jeu à la dernière minute de la rencontre alors que les carottes étaient déjà cuites. Même le temps additionnel de 4 minutes ne lui a pas permis de faire grandes choses.

 

Louisa Necib avait eu la balle de l’égalisation dans le temps additionnel. Mais elle a vu sa frappe captée par l’imperturbable gardienne allemande Vetterlein. Et pourtant, elle a été très performante dans le match avec des déboulées aux 69ème  et 39ème  minutes. Les frappes de la Franco-algérienne n’ont pu briser le mur dressé par les allemandes. Elle a fait son match mais loupe le trophée.

 

Préférée à Eugenie Lesommer, la Martiniquaise Elodie Thomis avait porté sur ses frêles épaules  les espoirs des supporters non seulement des Lyonnais mais aussi de toute la France. Malgré quelques maladresses de la formation de Patrice Lair, Thomis a pris ses chances à l’entrée de la surface  à la 33ème minute mais sa frappe est passée au dessus de la barre transversale. Elle a réussi à prendre tout le monde de vitesse à la 51ème minute mais son centre n’a pas trouvé de preneur. Elle a perdu un duel face à Vetterlein, gardienne de Wolfsbourg après avoir gagné son duel dans la surface.

 

Les filles de Patrice Lair ont manqué l’opportunité d’un troisième trophée d’affilée.

 

Le onze de départ de Lyon

Sarrah Bouhaddi – Franco, Georges, Renard, Bompastor – Henry, Necib, Abily – Thomis, Schelin, Rapinoe.

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com