Afrique Marseille : Anigo tacle Diouf et règle le cas de Damiao

José Anigo et Pape Diouf se regardent depuis un moment en chiens de faïences.

Président de l’Olympique de Marseille d’alors et directeur sportif du club, les deux acteurs sont loin de voir dans une même direction. Et c’est Anigo qui allume de nouveau la brèche.

« Entre nous, c’est fini, je pense. Mon avocat a lu son livre. De toutes les années passées à ses côtés, il ressort une certaine ironie, du mépris pour mon travail, tranche Anigo. Je voyais en lui un homme plein de classe. Cette image a disparue. Son livre, c’est de la méchanceté gratuite. »

Pas suffisant pour l’un des membres les plus influents du staff technique des Phocéens. Il a rapidement tranché le transfert du Brésilien Leandro Damiao, nom qui circulait dans les Canebières.

« On le connaît très, très bien. Mais il y a des données économiques qu’on ne peut pas ignorer. On le suit mais pour le moment, c’est trop cher», estime-t-il.

Le club du buteur de Porto Alegre réclame 17 millions pour laisser partir son joyau. L’OM est loin de payer un attaquant avec cette enveloppe.

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com