Allemagne F1/GP de Monaco : Hamilton assume sa « faute »

Alors que son coéquipier chez Mercedes Nico Rosberg faisait un clin d’œil à l’histoire en remportant le Grand Prix de Monaco, 30 ans après son père, Lewis Hamilton ratait sa course.

Deuxième sur la grille de départ, ce dimanche, le Britannique s’est fait doubler par les Red Bulls de Sebastian Vettel et Mark Webber échouant du coup au pied du podium.  « Ce n’était pas la faute de l’équipe, c’était la mienne, assumait-il au terme de la course. Je ne vais pas mettre cela sur le compte de la malchance, je n’étais pas assez bon ce week-end, voilà, poursuit le champion du monde 2008, déjà en dedans sur le Rocher avant d’être au volant de sa Mercedes pour le Grand Prix.

«Félicitations à Nico (Rosberg), à toute l’équipe, ils ont effectué un travail exceptionnel aujourd’hui. Pour ma part, je vais continuer à travailler dur».

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS