Combats Lutte Sénégal : Sécurité maximale pour le combat Balla Gaye II contre Tapha Tine ce dimanche

 » Le combat se fera à guichets fermés et les billets vont commencer à être écoulés dés ce mercredi dans différents points de la capitale sénégalaise » a d’emblée tenu à préciser l’organisateur Aziz Ndiaye. Le stade ne pourra pas contenir toute la demande faite en ce moment, donc il reste clair que les premiers servis seront aussi les seuls admis à assister au stade à ce choc entre Tapha Tine et Balla GayeII. »

Une manière de palier le problème lié à la capacité du stade Demba Diop  transformé en arène et qui ne peut contenir que 17.000 spectateurs en lieu et place des 50.000 ou 60.000 places demandées.

Mais à côté de cette volonté sans faille d’éviter tout débordement qui pourrait être dangereux en cas de surnombre, l’état du Sénégal aussi de concert avec le promoteur et le comité national de gestion de la lutte au Sénégal, tient à assurer une sécurité maximale.
En effet, quatre garnisons de policiers et de gendarmeries, plus l’escadron monté avec ses redoutables chevaux, les corps d’élites de la police et de la gendarmerie ( dont le groupement d’intervention de la gendarmerie – GIGN- et la brigade d’intervention polyvalente – BIP- de la police) , sans compter les RG ou renseignements généraux qui vont s’associer à la foule…
Cet arsenal sécuritaire sera doublé d’une fouille corporelle  » pour tout le monde, même les autorités qui seront là «  selon les responsables de la police et de la gendarmerie.

Une forte implication des autorités au plus haut sommet de l’Etat  qui s’explique par un contexte tendu au Sénégal où ce combat pourrait servir de déclic pour relancer des manifestations de rues, comme en juin 2011, quand les coupures de courants et les prix des denrées ( comme c’est le cas en ce moment) étaient monnaies courantes.

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS