Afrique Elim Mondial 2014/Togo-Cameroun: Romao-Nkoulou, deux Phocéens à la lutte !

Les deux noms ne sont pas très clinquants mais fallait bien trouver un intérêt à cette rencontre. Du coup, en l’absence des deux stars Samuel Eto’o et Emmanuel Adebayor, nous avons déniché pour vous, ce qui se fait le mieux depuis quelques temps en Ligue 1 à leur poste respectif.

Alaixys Romao fait partie de ces joueurs à la trajectoire atypique mais a qui le talent a ouvert des portes. De sa formation à Toulouse jusqu’à l’Olympique de Marseille cette année en passant par Louhan-Cuiseaux et Grenoble, le parcours a été juché d’embuches. Le garçon calme dans la vie est un bosseur. Celui à qui on assigne les basses besognes sur le terrain pour le plus grand bonheur de ses coéquipiers et du public. En une demie-saison avec les Phocéens, il s’est mis tout le monde dans sa poche.

Au Togo, outre Adebayor, c’est l’un des cadres du vestiaire. Avec les Eperviers depuis 2005, il a quasiment tout connu. Du Mondial 2006 au quart de finale en Coupe d’Afrique des nations 2013. « Gattuso », comme le surnomme les supporteurs des Eperviers, disputera l’année prochaine la Ligue des champions avec l’OM: une première. Ce dimanche, il sera de nouveau l’un des atouts majeurs du dispositif de Didier Six.

La force tranquille!

Nicolas Nkoulou est considéré comme le deuxième meilleur défenseur de Ligue 1 derrière le Brésilien Thiago Silva. Un statut que n’a pas du tout usurpé le natif de Yaoundé. Quand il signe son premier contrat pro en 2007 avec Monaco, il est tout suite remarqué. Trois ans plus tard, il rejoint Marseille avec le succès qu’on lui connait aujourd’hui. Il a fini cette saison avec le plus grand nombre de minutes disputées.

Son accession en club lui permet de devenu un leader naturel en sélection. Il prend sans contestation la suite de Rigobert Song à sa retraite et est même nommé vice-capitaine. La suspension d’Eto’o en décembre 2011 lui offre le capitanat. Tout comme son coéquipier Romao, sa discrétion est exemplaire. C’est sur le terrain qu’il s’exprime. D’ailleurs, les multiples convoitises des grands clubs européens le montrent à suffisance.

Nkoulou et le Cameroun leaders du groupe I avec 6 points partent avec une longueur d’avance. A Romao et aux Eperviers d’engranger des unités pour grossir leur malle (seulement 1 en 3 matchs).

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com