Afrique Coupe des Confédérations : Tahiti ne veut rien lâcher face à l’Espagne

Tahiti-a-marque-un-but-face-au-Nigeria-930_scalewidth_630Vainqueur surprise de la Coupe des nations d’Océanie, voilà Tahiti et ses amateurs invités à la table des grands à la Coupe des confédérations au Brésil.
Les Toa Aito (guerriers de fer, en tahitien) ont pris une raclée pour leur entrée dans la compétition contre le Nigéria (6-1). Pour leur second match, Marama Varihua, seul professionnel de la formation tahitienne et ses coéquipiers affrontent l’Espagne ce jeudi. Les Polynésiens ne partent pas avec les faveurs des pronostics devant les Ibériques. Ils en sont conscients. Tout semble indiquer que l’Espagne ne devrait faire qu’une bouchée de Tahiti.

En effet, déjà dépassés face au Nigeria, les Tahitiens vont souffrir face aux doubles Champions d’Europe et Champions du Monde en titre. On risque d’assister à une avalanche de buts et à une attaque-défense pendant la totalité du match.

 

Mais Nicolas Vallar, le capitaine des guerriers de fer a plutôt l’intention de rééditer l’exploit contre le Nigeria. Marquer un but face à la Roja reste l’objectif visé. Les Toa Aito ne veulent rien lâcher face à l’Espagne. Ils ont exprimé leur envie de se battre jusqu’au bout.
«On sait qu’on ne va pas créer la surprise contre la Roja mais marquer un but contre les Super Eagles nous a donné des ailes» a déclaré Nicolas Vallar.
«Ce que l’on souhaite retenir et ce que l’on souhaite que le monde retienne, ce sont nos valeurs, notre esprit combatif, notre esprit d’équipe. On ne lâche rien. On joue avec notre cœur», confiait Mikaël Roche après le match contre le Nigeria.

 

Les Tahitiens espèrent de nouveau faire trembler les filets pour célébrer à coups de pagaies virtuelles leur nouvel exploit.

 

Interrogé au sujet de ses futurs adversaires, l’ailier espagnol Juan Mata s’est montré admiratif quant à la détermination des joueurs polynésiens. «Tahiti mérite tout notre respect, ils ont prouvé qu’ils voulaient jouer au football contre le Nigeria. Nous sommes favoris, mais les matches se gagnent sur le terrain», a ainsi déclaré le milieu de terrain de Chelsea en conférence de presse.
L’Espagne ne va donc pas sous-estimer la nation qui pointe actuellement au 138e rang du classement FIFA.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com