Afrique Coupe des Confédérations : Le Nigéria veut battre l’Espagne 6-1 !

nigeria2 La tâche devient plus compliquée pour le Nigéria après son faux-pas contre l’Uruguay (1-2) lors de la deuxième journée de la poule B de la Coupe des Confédérations, Fifa 2013.

Après avoir donné une leçon de football aux Tahitiens lors de la première journée de poule en les étrillant 6-1, les Super Eagles peuvent redescendre sur terre pour faire face à la réalité. Cette victoire avec panache représentait l’arbre qui cachait la forêt.

Les poulains de Stephen Keshi ont été sujets d’une préparation difficile avant la compétition.

Alors que le tournoi démarrait le lundi 15 juin, John Obi Mikel et ses coéquipiers n’ont  rejoint le Brésil que la veille. La raison : ils réclamaient la hausse des primes avant la compétition. Des matchs avancés des éliminatoires de la Coupe du Monde, Brésil 2014 zone Afrique contre la Namibie (1-1), puis le match amical face au Mexique, ponctué de stages, ont servi de préparation pour les Super Eagles.

La qualification hypothéquée

La chance de se retrouver en finale de la compétition et pourquoi pas faire mieux que le Cameroun est faible. Avec la défaite contre l’Uruguay (1-2), le Nigéria se trouve dans une mauvaise posture. La dernière confrontation l’oppose au champion d’Europe et du Monde.

L’Espagne, bourreau de Tahiti 10-0 est virtuellement qualifiée, ayant 6 points, avec sa victoire face à l’Uruguay. Les fans nigérians rêvent d’un 6-1 contre l’Espagne, le score que les Super Eagles avaient realises contre Tahiti….

 

Faut-il croire à une qualification ?

Oui, selon Stephen Keshi, le sélectionneur du Nigéria «  On a encore des chances de se qualifier, jusqu’à la dernière minute on ne sait jamais ce qui se peut se passer, et tout peut arriver contre l’Espagne » – Lire l’interview sur africatopsports.comnigeria1

Le Nigéria est un habitué des grandes compétitions. Deux fois éliminées en 8ème de finale de la Coupe du Monde, le Nigéria avait remporté les Jeux Olympiques en 1996.

Les Super Eagles savent déjà rebondir au moment opportun. Contre l’Espagne, le Nigéria va tenter de croire à sa chance, à ses amours pour le football et cette fierté de représenter toute l’Afrique pour se frayer un chemin, là où on ne le voit pas forcement.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com