Athlétisme Amy Mbacké : »Je serai triste si je ne participe pas aux jeux de la Francophonie »

0

 » Je serai triste si je ne participe pas aux jeux de la Francophonie » Championne du monde en 2001 à Edmonton, l’athlète sénégalaise spécialiste du 400 m , Amy Mbacké Thiam ne pense pas encore raccrocher. En tout cas pas avant d’avoir participé aux prochains jeux de la Francophonie à Nice en septembre prochain »

 » J’ai lu dans le site de la Francophonie que les athlètes âgés de 35 ans ne  pourront plus participer aux jeux. Ce qui n’était pas le cas avant. Malgré tout je veux une dérogation pour y participer » déclare Amy Mbacké dans le journal spécialisé Stades.

Selon elle  » sa préparation continue avec un espoir d’y participer car ce serait triste de ne pas le faire ».

Elle soutient  » j’avais décidé d’aller à la retraite définitivement après ma participation aux jeux de la Francophonie à Nice. Mais si ce n’est pas le cas, j’attendrai la fin des championnats du monde ou des championnats  de France »

Et Amy Mbacké Thiam d’affirmer  » le sport n’a pas d’âge. Le footballeur anglais Beckham a raccroché à 37 ans et l’athlète américain Kim Collins à 38 ans, Merlene Ottey avait 45 ans et restait parmi les meilleurs« .

Donc pour elle  » les résultats comptent plus que l’âge si on a un bon suivi« .

Revenant sur sa prochaine retraite, elle dit  » être en formation dans le management du sport et la mise en sur pied d’une école d’athlétisme à Kaolack ( 150 KM de Dakar)« .

La sprinteuse sénégalaise déplore  » l’absence d’une politique sportive pour l’athlétisme sénégalais contrairement à ce qui se fait aujourd’hui« .

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS