Afrique Henri Camara : «En 2002 le mystique était trop présent dans la Tanière !»

0-1

Henri Camara, ancien attaquant star du Sénégal se confie sur ATS. Et il reconnait qu’en « 2002  le mystique était trop présent dans la Tanière»

Parmi les cadres de la sélection historique du Sénégal qui avait atteint les quarts de finale de la coupe du monde et une place de finaliste à la Can 2002, Henri Camara affirme «  à ce moment si tu ne te prémunissais pas mystiquement, tu es perdu à jamais »

«  Le joueur qui vous dit qu’il ne prenait pas de précautions sur le plan mystique, raconte des histoires. Chacun de nous avait ses petits trucs pour  ne pas perdre sa place car c’était rude et difficile dans la tanière » soutient le plus capé des joueurs sénégalais en sélection.

En effet, Henri Camara pense que «  s’il ne s’était pas prémuni mystiquement contre les attaques qui venaient de toute part de la part de joueur qui voulaient coute que coute être dans la tanière, il n’aurait jamais eu 98 sélections et marqué le plus de buts que tout le monde ».

Il m’est arrivé d’entrer sur une pelouse et de sentir que j’étais attaqué sur le plan mystique. Je respirais difficilement. Je ne pouvais rien faire. C’est comme si on avait bloqué ma respiration. C’était en 2001 contre le Bénin »

Henri Camara affirme : « c’est depuis lors que j’ai pris conscience de l’importance à ne pas négliger la pratique mystique avant de jouer»

L’ancien attaquant du RC LENS d’ajouter « on est en Afrique et il faut se protéger. Jusqu’à maintenant je continue à prendre des bains mystiques et je ne m’en cache pas ».

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS