Afrique Mondial U20 : La France change de stratégie pour contrer le Ghana – Analyse

france-ghanaLa France et le Ghana se retrouvent en demi-finales après un premier affrontement en phase de groupes du Mondial U20, remportée 3-1 par les Bleuets. Le vainqueur de cette revanche, qui se dispute dans quelques instants, obtiendra un billet pour la grande finale face au vainqueur du match Irak-Uruguay.

 

 

Après un premier tour difficile, les coéquipiers de Paul Pogba ont pris réellement leur envol à partir de la phase à élimination directe en réalisant des performances de choix tant quant à leur niveau de jeu que des résultats.
A première vue, on aurait tendance à dire que l’équipe de France est très largement favorite de sa demi-finale. Tout porte donc à penser que les Bleuets n’auront aucun mal à se défaire une nouvelle fois de cet adversaire, mais c’est bien au contraire une équipe de France très prudente qui aborde cette demi-finale si importante à ses yeux. Le Ghana a montré des ressources mentales exceptionnelles. C’est une quipe à prendre avec beaucoup de respect et de sérieux, une formation excellente et surprenante.
Pour venir à bout des Black Satellites, le sélectionneur français a fait le choix de changer son système de jeu. Le staff technique des Bleuets va inverser son milieu de terrain. Au lieu d’être devant la défense et derrière le duo composé de Paul Pogba et Geoffrey Kondogbia, Jordan Veretout se retrouve au poste de n°10, en soutien de Yaya Sanogo. Autour de ces trois hommes, rien n’a changé.

Dimitri Foulquier, Kurt Zouma, Samuel Umtiti et Lucas Digne composent la défense. Sur les ailes, Florian Thauvin et Jean-Christophe Bahebeck encadrent Veretout et Sanogo. L’ensemble forme donc un 4-2-3-1 construit autour de l’axe Pogba-Kondogbia.
Face au Ghana cet après midi, Pierre Mankowski, devrait reconduire la même équipe, impressionnante face à l’Ouzbékistan. Aréola débutera dans les cages et sa défense sera composée de Foulquier, Zouma, Umtiti et Digne. Devant la paire de récupérateurs Pogba-Kondogbia, Thauvin, Veretout et Bahebeck animeront le secteur offensif des Bleuets. Sanogo évoluera seul en pointe.
De son côté, le Ghana, émoussé pour son quart de finale échevelé face au Chili (4-3 après prolongations) ne semble pas constituer une menace majeure à la marche en avant de la relève du football français. Le Ghana, qui sera en outre privé de sa charnière centrale titulaire à Bursa, ne brille pas par solidité défensive (10 buts concédés en 5 matchs). Sellas Tetteh devra se passer de trois de ses joueurs cadres, à savoir Lartey, Odjer et Attamah.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com