Afrique Exclu/Patrice Neveu, coach de la Mauritanie: « Le Sénégal nous tend un piège »

Patrice Neveu goûte très peu aux propos du sélectionneur de la sélection locale du Sénégal. Le sélectionneur de la Mauirtanie n’a pas du tout apprécié les déclarations de Ramata Ndiaye sur la préparation en plein jeûne du Ramadan, à quelques jours du match retour Mourabitounes-Lions de la Teranga, comptant pour le dernier tour du CHAN 2014. M. Neveu estime que ce dernier tente de déstabiliser ses joueurs. Nous l’avons reçu au téléphone ce jour.

Le coach Ramata Ndiaye du Sénégal estime qu1372561915_sans_titre-2-medium‘il n’est pas indiqué de faire jouer  pendant le mois de Ramadan. Qu’est ce que cette réflexion vous inspire??

Pas indiqué, ce n’est pas ces termes : il déclare que tout joueur Sénégalais qui jeûne, c’est-à-dire fait le Ramadan, ne peut prétendre être aligné sur le terrain… Moi Coach étranger si je raisonnais ainsi, il gagnerait sur tapis vert car jamais en Mauritanie, je n’imposerai à mes joueurs de ne pas respecter leur religion. Bien évidemment que pour jouer l’organisme du footballeur, du sportif à besoin de substances énergétiques qui est la nourriture. Je connais parfaitement les règles physiologiques de l’effort. Je trouve déplacé, hors Fair play et pire encore d’utiliser la période du ramadan pour nous battre. Aussi ce qui est désolant, anormal est le piège que Mr Ramata nous tend sous faux prétexte. Je m’explique : nous avions soumis au Sénégal de jouer hors Ramadan .

Mon président de fédération lors du congrès de la FIFA s’était mis d’accord avec Mr le Président de la Fédération Sénégalaise et leur Secrétaire Général avait donné leur aval (comme d’autres nations, Libye etc …) de jouer avant le Ramadan, par équité. Tout était calé. Puis au moment de conclure, les autorités Sénégalaises ont informé ma fédération que le Coach Ramata refusait car cela modifiait ses plans. Quel plan ? Son plan est donc de nous jouer affaibli, car bien évidement tous mes joueurs font le Ramadan. Qu’il ne me raconte pas autre chose. J’ai compris son plan !

Sachant donc que la Mauritanie rencontre les Lions dans quelques jours pour le match retour du CHAN, pensez-vous que la partie sénégalaise veut jouer sur cette situation ?

Effectivement, c’est la Mauritanie qui est lésée, bafouée. Mr Ramata doit savoir que le pays que j’entraine s’appelle la République Islamique de Mauritanie.

Vous avez des joueurs aussi qui font le jeûne?

Tous mes joueurs font le jeûne et sans exception. Il est même  hors de question pour moi de leur poser la question de ne pas le faire, je connais trop leur attachement spirituel et profond à la religion. Aussi j’assimile parfaitement  les spectres religieux et naturellement je m’interdis d’y toucher ou de penser différemment. Comprendre sans parler c’est respecter.

Battus au match aller 1-0, à combien évaluez-vous vos chances de qualification pour la phase finale du CHAN?

Comme vous pouvez le comprendre, je suis très déçu que mes joueurs soient mis face à un tel dilemme. Mon collectif à eu une très belle tenue au match aller. Oui nous allons jouer à jeun, j’ai bien compris les volontés du coach adverse. Nos chances étaient  intactes. Là pris dans le piège les données sont différentes. Si en sport il est interdit de se doper, le fair Play, la loi du sport, dit que les adversaires doivent s’affronter avec les mêmes moyens. J’invite Mr Ramata à relire le Code d’éthique sportive c’est-à-dire au-delà de la règle du jeu !!

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com