Afrique Dopage/Alain Lobognon, ministre ivoirien des Sports: « L’Afrique ne triche pas »

lobogEn ce jour, plusieurs révélations de dopage ont entaché l’athlétisme mondial. C’est Tyson Gay qui a tout débord révélé son contrôle positif. Et les réactions ont commencé par fuser. Pour Christophe Lemaitre, cette nouvelle est « un choc » et Ladji Doucouré lui a emboité le pas.

Plus tard dans la soirée, d’autres révélations du journal The Gleaner touchent les Jamaïcains Asafa Powell, Sherone Simpson, Nesta Carter. Et ce n’est pas fini. Le journal a confié que 5 athlètes étaient concernées. Sur le continent africain, ces informations ne sont pas passées inaperçues. Alain Lobognon, ministre ivoirien des Sports estime que l’Afrique est surement l’un le continnet le plus propre dans le domaine.

« Dresser la liste des athlètes dopés dans le monde. Aucun Africain n’y figurera, car l’Afrique ne triche pas. Les laboratoires occidentaux de contrôle à la base de la tricherie. Il faut sauver l’athlétisme. Le truc au dopage, c’est la décision de l’annonce qui compte. Pas les hormones ingurgitées. Clean quand tu es dans le système!« , a t-il indiqué sur son compte Twitter.

Il n’a pas non plus manqué d’adresser quelques piques aux autorités sportives occidentales: « Le dopage rythme le sport en Occident. Les Africains sont exclus des JO par un système de qualification bidon. Tant que les hommes les plus rapides du monde devront être Occidentaux, les tests de contrôle seront négatifs« .

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com