Afrique La phrase du jour : Kombouaré «Je veux connaitre la joie et la victoire à Lens »

Valenciennes/MarseilleOM - Ligue 1Comme l’avait deja annoncé Africa Top Sports, Antoine Kombouaré s’est engagé officiellement en faveur de Racing Club de Lens ce jeudi. L’ancien coach du Paris Saint-Germain a signé un contrat de 3 ans avec pour objectif, remonter le club en Ligue 1 de France.

Ce transfert a eu un petit coup de retard en raison de l’arrivée d’un nouvel investisseur chez les Sang et Or. Le Français d’origine calédonienne s’est confié sur le site de Lequipe

 « Je suis venu pour le défi, le challenge. Ma carrière est ainsi faite que je me retrouve parfois là où on ne m’attend pas. La présence de Gervais a fait la différence. Cela fait plusieurs années qu’il voulait que nous travaillions ensemble. Je lui avais toujours dit qu’un jour ce serait possible. Ensuite, c’est Lens, un grand club. Il n’a pas sa place en L2. J’ai envie de relever ce défi. J’ai envie de le faire remonter avec toutes les difficultés que cela comporte, sportivement et humainement. C’est un challenge personnel et professionnel dans une région où le foot et le supporter sont rois. Ici, le supporter a toute sa place. Je voulais vivre ça avec ces gens, retrouver la passion, l’engouement. Le Stade Bollaert, c’est très fort. C’est un endroit fait pour le foot, pour des gens qui sont parfois dans la difficulté et qui vivent pour le club. »

Après son limogeage à la tête du PSG, Kombouaré a entraîné un club de l’Arabie Saoudite pour une durée de 6 mois. Son ambition était de prendre en main un club de la Premier League.

« J’avais envie de goûter à la Premier League, c’était ma priorité. Je n’ai pas eu cette opportunité. Et quand Lens s’est présenté, je n’ai pas hésité, avec toute l’incertitude que cela comporte. Je connais très bien la région pour avoir passé quatre ans à Valenciennes. Connaître la joie de la victoire ici c’est comme nulle part ailleurs. Joueur puis entraîneur, ma carrière est une succession de challenges. Le truc est compliqué mais j’ai envie de le vivre à fond. »

Le premier travail du nouveau patron de Lens est de s’occuper du mercato du club. Kombouaré a déjà une idée sur les départs et les arrivés cet été.

« Avec Gervais, on finalise les dossiers, indique le technicien de 49 ans. C’est difficile d’en parler en ce moment. On essaye de faire venir le jeune gardien du PSG Alphone Aréola. Le défenseur Loïck Landre (PSG lui aussi, NDLR) nous a rejoints. Ahmed Kantari (Brest, fin de contrat) passe sa visite médicale ce matin. Nous avons recruté Pablo Chavarria (Anderlecht, attaquant). J’espère Danijel Ljuboja qui pourra apporter son expérience. Et on travaille sur un petit jeune de Monaco, Salli. » En revanche, le Néo-Calédonien ne croit pas aux rumeurs qui annoncent les arrivées de Guillaume Hoarau et Anthony Réveillère : « Je ne sais pas si ces joueurs ont envie de venir, mais ils ne sont pas accessibles sur le plan financier. »

Antoine Kombouaré pourrait-il remonter Lens cette saison ?

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com