Afrique Historique: La Mauritanie qualifiée pour le CHAN 2014

fansmauriLa Mauritanie s’est qualifiée pour la première compétition continentale de son histoire samedi en venant à bout du Sénégal 2-0. Dans le cadre du match retour du dernier tour des éliminatoires du CHAN 2014. Battus à l’aller 1-0 à Dakar, les Mourabitounes ont toujours cru en leurs chances dans cette double confrontation.

La réfutation des arbitres de cette rencontre par le Sénégal a encore ajouté du mordant à cette partie. Malgré l’horaire tardive du match (21h30 GMT) le public mauritanien en plein ramadan est sorti soutenir son équipe. Ahmed Moulaye met les siens sur les rails on ouvrant la marque au bon moment, dans les arrêts de jeu de la première période. Dans ces conditions, le Sénégal devait prendre des risques.

Mais les Lions de la Teranga se font cueillir dès la reprise à la 57ème minute. Taghiyoullah Denne marque un second but. Le match s’emballe. les actions viennent des deux côtés mais le Sénégal manque la finition. La Mauritanie à son tour manque de corser l’addition jusqu’à la fin des 90 minutes. Le coup de sifflet libère tout un pays.

Patrice Neveu, le travail à payer!

Les Mourabitounes seront en Afrique du Sud l’année prochaine. Ce sera leur première expérience sur le continent. Si d’ailleurs cette qualification a été possible, ils le doivent au technicien français Patrice Neveu, présent depuis deux ans et qui a abattu un travail de titans. Faire de joueurs locaux le socle de la sélection nationale mérite des fleurs.

Et ce n’est pas tout. M. Neveu n’a jamais eu la tâche facile. Son fidèle adjoint a dû rendre son tablier pour raison de santé. Sans compter avec ses relations difficiles avec certains responsables de la fédération locale ou encore avec des entraineurs locaux. Mais l’homme a toujours gardé sa ligne conductrice: le travail. Il n’a d’ailleurs pas hésiter à protéger ses joueurs en témoigne sa sortie après des propos « déplacés » sur le jeûne du Ramadan du coach sénégalais avant le match.

Neveu connait bien le continent pour avoir déjà entrainé notamment la Guinée. Reste à savoir si sa motivation est toujours aussi intacte pour continuer le travail. Le Français n’a jamais manqué d’offres et d’ici janvier prochain, beaucoup de choses peuvent se passer.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com