Brésil Copa Libertadores : A 33 ans, Ronaldinho gagne encore…

1e12e4038b011deadf2b4c2b35efe7e2_640x306Battu 2-0 au match aller par Olimpia (Paraguay), l’Atletico Mineiro de Ronaldinho a renversé la tendance, remportant la Copa Libertadores au terme de la séance des tirs au but.

A 33 ans, l’ancien milieu de terrain parisien est seul au monde : il continue de remporter des titres majeurs.

Mercredi soir, il a ajouté une ligne supplémentaire et prestigieuse à un CV long comme le bras en remportant la Copa Libertadores, l’équivalent de la Ligue des champions en Amérique du Sud. Une première pour « Ronnie » et pour son club, l’Atletico Mineiro, revenu de l’enfer pour effacer la défaite du match aller (2-0) face à l’Olimpia Asuncion avant de s’imposer aux tirs au but à Belo Horizonte.

« C’était le titre qui me manquaita déclaré un Ronaldinho très ému. Je suis rentré au Brésil pour cela. Tout le monde a dit que j’étais fini, ils peuvent toujours parler maintenant. »

L’ancien du Milan AC aura une nouvelle occasion de montrer qu’il n’est pas « fini » lors de la Coupe du Monde des clubs… En décembre prochain, l’Atletico Mineiro sera au Maroc, pour lequel étaient déjà qualifiés le Raja Casablanca (club du pays hôte), le Bayern Munich (vainqueur de la Ligue des champions) et le club mexicain de Monterrey (champion Concacaf).

 

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports