Afrique du Sud Mondiaux de Natation: Première médaille africaine à Sant Jordi !

vdburghIl n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour assister au premier podium africain dans le bassin du Palau Sant Jordi de Barcelone, qui accueille ces Championnats du monde de natation. Après les deux médailles (or et bronze) d’Oussama Mellouli en eau libre, le Sud-Africain Cameron Van Der Burgh (58’’97) a décroché l’argent sur le 100 mètres brasse, battu sur le fil par l’Australien Christian Sprenger (58’’79).

Une médaille, mais un sentiment mitigé, pour celui qui pouvait prétendre à la plus haute marche du podium. Champion olympique à Londres, le Sud-Africain pouvait se targuer d’être l’un des rares nageurs à avoir fait tomber un record du monde (58’’46) après l’interdiction des combinaisons en polyuréthane. De quoi inspirer de la crainte chez ses adversaires du jour, en finale de ce 100 mètres brasse. Mais l’Australien Christian Sprenger, que Van Der Burgh avait devancé dans le bassin olympique l’été dernier, a pris sa revanche ce lundi.

Un bouleversement de hiérarchie qui a pris forme dans les derniers mètres de cette finale. Après un excellent départ, Van Der Burgh, en tête aux 50 mètres, n’a pas su tenir la distance. Probablement la faute à un manque de compétition pour le nageur de 25 ans, qui revient d’une longue et pénible blessure au genou. «Je suis satisfait malgré tout. J’ai essayé de ne pas penser à ma blessure, et faire ma course sans me mettre trop de pression, et me concentrant bien sur ce que je savais faire».

16 ans et déjà recordwoman du monderita

Chez les femmes, la soirée a été marquée par le titre de la Suédoise Sarah Sjostrom sur 100 mètres papillon ainsi que par le record du monde de la jeune Lituanienne de 16 ans Ruta Meilutyte dès les demi-finales du 100 mètres brasse (1’04’’35). Présente en zone mixte en attendant les temps de la deuxième série, la Jamaïcaine Alia Atkinson, cinquième de la première série, constatait son élimination en direct à la télévision: «Oh non ! Le neuvième temps, c’est la pire position possible ! C’est la vie. Je vais essayer de garder le sourire et rester motivée». De la motivation, il en faudra pour Atkinson, qui sera également au départ des séries du 200 mètres brasse jeudi, et tentera à nouveau de se qualifier pour les demi-finales.

De notre correspondant à Barcelone, Mael Seror

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com