Afrique du Sud Mondiaux de Natation : 4 Africains en finale ce soir !

natC’est une soirée de gala qui se prépare au Palau Sant Jordi de Barcelone, avec quatre représentants africains engagés sur trois finales chez les hommes. Le premier avait éclos aux yeux du monde entier l’été dernier, en grillant la politesse au roi Michael Phelps sur 200 mètres papillon. Programmée à 18h23, la finale de Chad Le Clos, meilleur temps des demi-finales, pourrait offrir au natif de Durban un fabuleux doublé à seulement 21 ans.

Deux autres Sud-Africains plongeront ensemble à 18h41 en finale du 50 mètres brasse avec des statuts diamétralement opposés. Si pour Giulio Zorzi, qualifié de justesse, la finale apparaît comme un bonus, tant ses chances de médaille semblent faibles, le champion olympique Cameron Van Der Burgh n’aura quant à lui pas d’autre objectif que de faire raisonner l’hymne sud-africain dans l’enceinte catalane. Après ses 26’’81 en demi-finale et un genou qui, selon ses propres mots, le « laisse enfin tranquille », les raisons d’y croire sont réelles.

Mellouli, chouchou de Sant Jordi ?

Enfin, séquence émotion prévue pour 19h29. Ou plutôt environ 7 minutes et 45 secondes plus tard, à l’arrivée de la finale du 800 mètres. L’un des favoris du public partout où il met les pieds, le très sympathique Oussama Mellouli sera très soutenu par Sant Jordi, en l’absence de concurrent espagnol. Déjà double médaillé en eau libre dans ces Mondiaux, Oussama Mellouli vise un premier titre mondial sur 800 mètres, lui qui avait remporté le 1500 mètres à Rome, en 2009.

La soirée pourrait donc être historique pour la natation africaine. Le Clos, Van Der Burgh, Mellouli : Trois titres potentiels pour ceux qui se partagent, depuis 2008, le titre de nageur africain de l’année décerné par le Swimming World Magazine.

Avant ces rendez-vous cruciaux auront lieux les demi-finales du très attendu 100 mètres nage libre, dont les séries ont été nagées mercredi matin. Le premier représentant africain, l’Algérien Sahnoune Oussama, se classe 27ème  et passe sous les 50 secondes (49’’81). A 21 ans, le nageur du CN Talence (France), 4ème des derniers Jeux Méditerranéens, a une marge de progression énorme et peut donc nourrir de gros espoirs pour la suite.

Envoyé spécial à Barcelone

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports