Afrique Sénégal/Augustin Senghor, candidat à la FSF: « Mon bilan est satisfaisant, même si certaines choses sont à améliorer »

Candidat à sa propre succession à la présidence de la fédération sénégalaise de football et président sortant, Me Augustin Senghor a lancé officiellement sa campagne pour l’assemblée générale du 24 août prochain. Quatre années de gestion qu’il «  juge satisfaisantes ».

senghorUne rencontre avec la presse nationale et internationale, au cours de laquelle, il a tiré un bilan qu’il «juge satisfaisant en ce sens que le football sénégalais sur le plan local est passé à un championnat professionnel, le calendrier est maitrisé et que les rencontres sont devenues plus attractives et plus enjouées ».

Dans la même veine, Me Senghor estime «au niveau des sélections nationales, le Sénégal a participé à toutes les compétitions continentales et internationales. De la Can des seniors en passant par les Chan, la Can de Beach Soccer, la Can féminine, les J.O…. ».

D’où selon lui «une candidature sous le sceau de l’humilité et de la sagesse » car il a «  beaucoup appris et beaucoup compris durant ces quatre ans écoulés ».

Souvent critiqué il dit « que lui et son équipe sortante ont réussi à placer la barre très haut et en mettant le football sénégalais sur la bonne voie ».

A cet effet ajoute t-il « je ne veux dérouler un programme car je veux justement en cas de réélection par mes pairs le 24 août prochain, dérouler la phase II de mon programme du premier mandat. C’est-à-dire ce que nous n’avions pas pu accomplir en termes de bonnes choses pour notre football ».

Estimant de ce fait, qu’il faut renforcer les moyens de financements du football sénégalais, l’avocat au barreau de Dakar ajoute « à la fédé on dépense en moyenne entre 800 et 900 millions de FCFA annuellement, mais au prochain mandat on travaillera à hisser ce budget à hauteur de 3,5 milliards de FCFA au bénéfice des clubs et du football ».candidatsenghor

Freinant ceux qui parlent de son budget de campagne, il ajoute « les autres candidats parlent de 50 millions de FCFA à leur niveau, mais nous on ne dépensera pas plus de 5 millions de FCFA. Car ces 50 millions si on les avait on les aurait réinvestis dans le football sénégalais ».

Enfin, il a rappelé que « gagner un trophée continental serait son  vœu ardent s’il est réélu pour les quatre ans à venir ».

A noter que lors de cette rencontre avec la presse, Me Senghor a reçu l’onction de la grande famille des votants dont,  les 32 ligues régionales au Sénégal, les anciens présidents de fédé, les anciens footballeurs, le mouvement navétane et même d’un candidat.

Interpellé sur leur présence, ils sont clairs : «Me Senghor a le meilleur profil parmi les six candidats pour gérer la fédération à venir ».

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS