Afrique Monaco-Toulouse/Ali Ahamada : « Ne pas prendre trop de buts »

Ali-AhamadaMonaco reçoit Toulouse au stade Louis II pour l’ouverture de la troisième journée de L1 ce vendredi.
Cette rencontre offre une opposition de style entre les deux clubs. Sur le papier l’ASM est favori. Le TFC a très peu de chances d’y croire.
Le club de la Principauté tentera d’enchaîner une 3ème victoire de rang pour conforter sa présence en tête de la L1 face à une équipe de Téfécé déjà en quête urgente de points.
Les Monégasques, qui comptent six points après deux journées, ont le moral au beau fixe et une confiance gonflée à bloc, après le 4 à 1 infligé la semaine passée à Montpellier, grâce notamment au triplé d’Emmanuel Rivière. Le Martiniquais forme avec Falcao une attaque très efficace.
La défense du club de la ville rose en particulier le portier Ali Ahamada s’entend à une attaque à outrance de la part des Monégasques. Au micro de l’Equipe, le Comorien a tenté d’analyser l’équipe du Rocher.
Pour le Ahamada, il est important de «redoubler de vigilance» devant le danger incarné par Falcao et Emmanuel Rivière. «Ça va arriver de tous les côtés», annonce-t-il. Selon le Toulousain, le «collective» de l’AS Monaco et « ses individualités donnent l’impression, parfois, d’avoir du mal à cohabiter».

 


Ahamada avoue ne pas être surpris par l’efficacité actuelle de son ex-équipier, « Manu » Rivière. «C’est un très bon joueur, souligne-t-il. C’est dommage qu’avec nous, il ait été gêné par les blessures». A ses yeux, l’attaquant passé par Saint-Etienne et Toulouse profite toutefois de l’attention monopolisée par Falcao. «Les équipes mettent un gros pressing et un marquage plus resserré sur lui. Du coup, ça libère des espaces pour les autres, analyse-t-il. Nous, il ne faudra pas uniquement se focaliser sur Falcao ou sur les autres stars».
« C’est vrai qu’affronter des équipes comme celles-là permet de savoir où on en est». Avec ce souhait : «Ne pas prendre trop de buts parce que ce n’est jamais plaisant de se faire ridiculiser. Mais bon, il ne faut pas non plus que ça nous trotte trop dans la tête parce qu’en général, c’est là que ça arrive…»

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com