Afrique Saer Seck, président de Diambars: « Le problème du football au Sénégal, on veut tout faire tout de suite »

Dans un entretien accordé au quotidien sportif Stades, le président et Directeur de l’Institut de formation en football Diambars a affirmé que «  les Sénégalais souffrent du mal d’impatience sur le plan sportif et de vouloir tout gagner, tout de suite »

saerseck«  Le problème du football sénégalais, c’est l’importance des attentes et l’impatience des attentes », a, en substances, déclaré Saer Seck. En d’autres termes, on veut trop vite aller en besogne sans souvent en avoir les moyens. Interpellé sur les nouvelles ambitions de l’Institut Diambars qui sacré champion du Sénégal le week-end dernier et qui représentera le Sénégal la saison prochaine en ligue africaine des champions, il dit « la seule possibilité pour que Diambars soit éliminé prématurément c’est qu’il déclare forfait ».

Une manière contournée de confirmer que « son institut tentera de mieux faire que les autres clubs sénégalais de ses dernières années qui se font tous éliminés d’entrée de jeu dans les différentes compétitions africaines ».

Mais pour Saer Seck il faut que les choses soient claires : « Diambars ira à l’apprentissage en Afrique mais jouera crânement ses chances. C’est même inéluctable d’être en apprentissage quand on aborde une compétition »

Il rappelle que «  cela peut s’expliquer par le fait que l’année dernière en Ligue 1 le championnat a été perdu alors qu’il suffisait d’un nul pour l’être ».

Partant de cela des «rectificatifs et des leçons ont été tirés et qui ont permis de comprendre comme aborder le match de samedi dernier pour être sacrés champions du Sénégal ».

Dans un autre cadre M.Seck soutient que «  le football sénégalais pour réussir doit passer par la formation. C’est le seul gage de réussite pour tous les clubs ».

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS