Afrique Roland Romeyer : « Le départ de Guilavogui n’aurait pas été une nécessité si Ghoulam était parti »

home_1339161672Le mercato estival est terminé depuis le 2 septembre à minuit. Mais dans les dernières heures de ce marché des transferts, plusieurs transferts ce sont déroulés. C’est le cas Josuha Guilavogui a quitté Saint-Etienne pour rejoindre l’Atlético Madrid. L’international français d’origine guinéenne a signé un contrat de cinq ans avec le club espagnol. Ce transfert du tricolore a surpris plus d’un.

 

Pour Roland Romeyer, le président du directoire de l’ASSE, c’est le transfert avorté de l’Algérien Fouazi Ghoulam vers le Torino, qui a amené les Verts à céder Guilavogui à l’Atlético.
« Le départ de Guilavogui n’aurait pas été une nécessité si Ghoulam était parti. Même si au prix proposé par l’Atletico je l’aurais peut-être vendu quand même. L’affaire Ghoulam nous a perturbés sportivement et économiquement, a expliqué Romeyer. Faouzi faisait partie de l’effectif que Christophe Galtier voulait conserver. Un jour, Samir Ghoulam est venu me voir pour me dire que son frère souhaitait partir. Il n’était pas content de la saison blanche de Faouzi. Il m’a demandé de recevoir les dirigeants du Torino. Nous nous sommes mis d’accord sur tout mais on n’a jamais reçu les garanties bancaires. Cela a pris beaucoup de temps. Et Faouzi n’est jamais parti», a révélé Roland Romeyer dans les colonnes du Progrès.

 

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com