Football OM : José Anigo, il parle de son fils assassiné ! « On m’a pris mon fils ! »

MARSEILLE_ANIGO_271208

 

L’émotion est toujours très vive à l’OM après l’assassinat hier d’Adrien Anigo, le fils du directeur sportif du club de football de l’Olympique de Marseille qui a été tué par balles dans le XIIIe arrondissement de Marseille.

José Anigo vient de parler pour la première fois : « Quand je disais que cette ville mange ses enfants, j’avais raison. Et ça s’est passé… On m’a pris mon fils… »

On notera aussi ce passage : « On peut dire ce qu’on veut de mon fils mais c’était mon fils et je l’aimais. Tout le reste n’a pas d’importance. »

joseanogoP1D2392744G_px_640_

Hier, l’Om avait aussitôt soutenu son directeur sportif via ce communiqué :  « Après le drame qui vient de frapper José Anigo, l’Olympique de Marseille tient à manifester son soutien et toute sa sympathie à José et à sa famille. L’OM et l’ensemble de ses salariés s’associent à leur douleur et sont à leurs côtés alors qu’ils traversent cette terrible épreuve ».

Comme Africa Top Sports.com l’a rapporté, Adrien Anigo a été abattu de plusieurs balles peu avant 16h, sur l’avenue Jean-Paul Sartre (13e), sous la station de métro Frais-Vallon.

Il était au volant d’une Twingo noire de location, lorsque deux hommes sur une moto ou un scooter de grosse cylindrée ont tiré à travers la vitre. Ils l’ont  blessé mortellement au niveau de la tête avec  deux pistolets automatiques de calibre 9mm.

Adrien Anigo était le père de deux enfants. Il avait tenu par le passé un magasin de sport et gérait aujourd’hui une brasserie dans le centre de Marseille.

Voir le récit complet du drame – Ici –

 

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS