Afrique Prince Ségbéfia: Le Togolais condamné pour détention d’un faux permis de conduire à Auxerre

971100_646996002011880_1329290976_nPrince Ségbéfia dans les mailles de la justice française. Le milieu de terrain togolais a écopé d’une amende de 3000 euros pour détention de faux permis de conduire togolais à Auxerre. Appelé à comparaître, le joueur était absent. Une situation qui a frustré le juge du tribunal correctionnel d’Auxerre.

« Le prévenu soutient qu’il l’a obtenu normalement et était très étonné d’apprendre qu’il était faux. Ça aurait été mieux qu’il vienne s’expliquer. Entre deux entraînements, je pense que c’était possible », rapporté lyonne.fr. C’est en voulant échanger il y a quelques semaines son permis togolais contre un Français que les autorités locales se sont aperçues de la fausseté du document.

Selon Celine Gay, représentante du parquet, citée par lyonne, Ségbéfia a reconnu que son permis n’avait pas été obtenu dans des conditions normales. « Il n’a pris ni cours de conduite, ni cours de code. Il a payé 150 euros, a passé un pseudo-examen de code. Puis a repayé 150 euros pour la conduite et il l’a eu. Lui-même le dit dans ses auditions, il savait que ce n’était pas des conditions normales. »

Il y a quelques semaines, Ségbéfia avait brillé sur le terrain avec un doublé en Ligue 2.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com