Basket-Ball Sénégal / Afrobasket féminin 2013: Primes, assurances; mouvement d’humeur des Lionnes

Dans un récent article sur ATS  on vous faisait part des conditions difficiles  de préparation des Lionnes du basket  selon le président de la fédération sénégalaise de basket-ball  pour l’afro basket 2013 prévu à Maputo en Mozambique du 20 au 29 septembre.

AYA TRAORELes Lionnes quelques heures seulement après la sortie de leur mentor se sont jetées dans la bataille. Ce mardi  dans une conférence de presse improvisée dans leur lieu de regroupement (à quelques encablures de l’aéroport de Dakar), elles ont arboré des brassards rouges  et ont tonné fortement contre «  cette situation inconcevable ».

Selon Ndeye Diola Ndiaye l’une d’elle «  ce qui se passe est même inacceptable pour une sélection qui vise le titre continental et à qui aucun échec ne sera permis »

A l’en croire «  que ce soit sur le plan du regroupement simple ou des prises en charges sur le plan des assurances, des remboursements de primes ou autres simples gestes, rien n’est au point à une dizaine de jours des compétitions. C’est même à se demander si réellement  le Sénégal aspire à  garder son trophée continental, au moment où tous les adversaires sont  bien lotis ».

Dans la même veine que Ndeye Diola Ndiaye, Fatou Dieng la porte parole du jour dit «  depuis deux mois, on est là dans ces conditions extrêmement difficiles. On est tous des professionnelles ici, qui ont abandonné leurs clubs respectifs pour répondre à la nation. Avec tous les risques possibles. Car nos employeurs n’en peuvent plus de nous payer à ne rien faire pour eux » ;

«  Certains clubs ont simplement décidé de couper les salaires pour la plupart d’entre nous, qui sommes des soutiens de famille » ajoute t-elle.

Mais plus grave, elle affirme «  en tant que professionnelles, on a aujourd’hui aucune garantie ni assurance valable au cas où quelque chose nous arriverez. Ce qui est inadmissible »

Pour une solution rapide à ce problème, les Lionnes «  lancent un appel aux autorités dont le chef de l’Etat, mais surtout sa femme qui est leur  marraine ».

Même le coach national Moussa Touré ancien patron des Tunisiennes n’a pas manqué de « rappeler la gravité de la situation afin qu’en pleine compétition qu’on ne puisse pas parler de certaines questions. Mais seulement se concentrer »

Les Lionnes partagent le groupe A avec la Côte d’Ivoire, le Sénégal, l’Egypte et le Mozambique. Dans le groupe B on retrouve l’Angola, le Mali, le Kenya, le Cap- Vert et le Nigeria.

A rappeler que le Sénégal équipe la plus titrée  sur le continent africain avec 11 couronnes et aussi détentrice du trophée continental gagné en 2011 à Bamako.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com