Football OM : José Anigo parle pour la 1e fois après l’assassinat de son fils. « Il faut que ça s’arrête ! »

img-jose-anigo-1351691196_620_400_crop_articles-163350

José Anigo se confie longuement aujourd’hui pour la première fois après l’assassinat de son fils Adrien, le jeudi 5 septembre dans une rue de Marseille.

Le directeur sportif de l’OM confie : «A Marseille, les gens se tuent pour des conneries. Il y a beaucoup trop de morts dans cette ville (…) Il faut faire quelque chose. Je suis prêt à aller dans les cités, mener des actions y compris avec le soutien de l’OM.

Les liens qui existeraient encore entre l’OM et le milieu marseillais ? Tous ces amalgames pourris, je veux que ça s’arrête, ça me rend fou».

 «Avec mon fils, j’ai dû manquer une étape. Je m’en veux. Hier, j’ai amené son fils au foot. J’ai beaucoup de mal à le regarder. Il ressemble tellement à son père. Je vais essayer d’être meilleur avec lui.»

« A chaque fête, on pensera à Adrien.  Il y aura sa chaise et son couvert»

José Anigo porte plainte contre «les Guignols de l’info» et la chaîne Canal + qui ont tourné en dérision la mort d’Adrien Anigo. «On ne peut pas rire de tout et on ne plaisante pas avec la mort».

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS