Afrique Mondial 2014/Tirage des barrages : Tunisie-Cameroun au crible

Habitués des phases finales de la Coupe du Monde, la Tunisie – 4 participations- et le Cameroun-6 participations- s’affronteront pour le compte du match aller prévu en octobre prochain en Tunisie. C’est l’une des conséquences du tirage au sort du 3ème tour effectué ce lundi en Egypte.

Tunisie, une qualification tronquée

Les Aigles de Carthage, dans un premier temps qualifiés pour les barrages, ont du rebrousser chemin suite à des matchs perdus sur tapis vert de la Guinée équatoriale. Les points ont été attribués au Cap Vert. Les Requins Bleus avaient rejoint la sélection tunisienne pour une finale de poule comptant pour le 2ème tour. Les Tunisiens avaient perdu sur le terrain 2-0. Mais sur le plan administratif, la roue a tourné en faveur des Aigles de Carthage qui ont fait appel suite à un joueur non légal, utilisé par les Requins Bleus. La FIFA tranche en faveur de la Tunisie.

Le Cameroun, pas rassurant

tunisie-cameroun Le Cameroun, leader de la poule I après avoir gagné un recours suite à un joueur illégal utilisé par le Togo, participera à la Coupe du Monde, Brésil 2014, s’il passe le cap de la Tunisie. Mais les problèmes rencontrés par le football Camerounais seront les premiers adversaires pour cette qualification. La division au sein de la tanière avec le départ de Samuel Eto’o-il renonce à la sélection-, la reconstruction des Lions Indomptables et aussi des problèmes de personnes au niveau de la Fécafoot sont des handicaps monstres qui peuvent barrer la route.

Sur le terrain…

Sur le terrain, on assistera à une très belle opposition de jeu, sauf que, au regard des performances des deux formations ces derniers moments, le Cameroun part avec un léger avantage même si la Tunisie avait participé à la dernière CAN contrairement à son adversaire.

Les Aigles de Carthages ne sont plus redoutables. La Sierra Leone et le Cap Vert avaient déjà mis à rude épreuve cette formation d’Aymen Abdennour. Lors de la Coupe Afrique de Nations 2013 en Afrique du Sud, cette formation a été sortie dès le premier tour dans le groupe de la Côte d’Ivoire, du Togo et de l’Algérie.

L’équipe est instable avec le passage en intervalle de deux ans de plusieurs sélectionneurs, Samir Trabelsi a été remplacé par Nabil Maaloul qui également a démissionné. La Fédération Tunisienne de Football n’arrive pas aussi à convaincre des binationaux pour étoffer la sélection. Le cas de Wissam Ben Yedder n’est jusque là pas été tranché.

Le passage du témoin est une étape difficile pour le Cameroun. Des jeunes joueurs ont du mal à suivre les pas de la génération de Roger Milla et autre Oman Biyik. Le départ de Samuel Eto’o constituera un autre frein pour cette équipe qui peine à trouver sa marque. Le sélectionneur Volker Finke trouvera t-il les mots justes pour remonter le moral avant octobre ?

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com