Afrique Seydou Doumbia : l’Ivoirien pourra affoler le mercato d’hiver

Doumbia articleCela n’arrive pas chez tous les attaquants. 50 buts en 64 rencontres avec les Young Boys de Berne entre 2008 et 2010, 40 réalisations en 66 matches sous le maillot du CSKA Moscou depuis 2010, Seydou Doumbia cartonne et attire le regard de grands clubs européens.

Le choix de la Russie n’a pas été un hasard pour lui. « Avant de venir ici, j’étais conscient de ce que je faisais. Quand j’étais en Suisse, je me disais déjà que le CSKA est un tremplin pour moi. Maintenant, j’arrive dans un club qui participe chaque année à la Ligue des Champions où à la Ligue Europa, c’est donc tout bénéfique pour moi. À ce niveau, le CSKA me permet de me mettre en lumière. Là, je ne me plains pas. Je suis vraiment content ici », confie-t-il au quotidien ivoirien Le Patriote tout en avouant avoir fait ce choix pour des raisons financières aussi.

« Le choix de venir en Russie a un double enjeu. Il y a l’aspect sportif et le côté financier aussi. C’est une réalité à ne pas cacher. Le CSKA a remporté la Ligue Europa en 2005 et cette formation participe de façon régulière aux compétitions européennes. Pour un choix de carrière, signer dans un club qui est toujours présent au niveau européen, ce n’est pas mauvais. À cela, il faut ajouter le traitement salarial proposé par le CSKA. L’un mis dans l’autre, je n’ai pas hésité. Aujourd’hui, je ne regrette pas ce choix et je ne pense pas avoir fait un mauvais choix », affirme-t-il.

Un championnat, deux Coupes de Russie et une Supercoupe de Russie, voilà ce que le goleador ivoirien a déjà engrangé avec les Russes. Il espère donc aller voir ailleurs bientôt.

« Pour le moment, je suis là. Attendons jusqu’en décembre pour être mieux situer. (…) Je pense qu’il y a chaque fois des propositions venant de plusieurs clubs d’Europe. Mais dans ce genre de situation, ce n’est pas Doumbia seul qui décide. Il y a bien sûr mon employeur, qui est le CSKA, il y a le club demandeur, et moi-même. J’espère réaliser un bon championnat cette année et partir d’ici dans de très bonnes conditions », a conclu Doumbia.

Sûrement que des clubs vont se bousculer au portillon.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com