Europe Handball-France : Patricia Saurina n’est plus

SorinaC’est une très mauvaise nouvelle pour le handball français surtout pour ces nombreuses filles qui voyaient en elle une référence. Patricia Saurina est décédée dans la nuit de lundi à mardi des suites d’une longue maladie à l’âge de 56 ans. Elle était la présidente de la ligue féminine de handball (LFH) depuis 2008, poste qu’elle cumulait avec celui de vice-présidente de la Fédération française (FFHB) et chef de la délégation de l’équipe de France féminine.

« Déterminée, Pat était une femme de convictions qui savait entendre, écouter et partager. Une femme engagée, courageuse qui a donné sans compter au handball », c’est en ces termes que La LFH et la FFHB ont tenu à lui rendre hommage via un communiqué qui poursuit : « Sans négliger son investissement, elle se battait dans l’ombre contre la maladie depuis plusieurs années. Elle nous a quittés cette nuit, à l’âge de 56 ans et laisse le handball français orphelin de l’une de ses actrices les plus dévouées. » Patricia Saurina, qui a reçu, l’an passé, la légion d’honneur, n’avait de cesse de promouvoir une discipline qu’elle conjuguait au féminin. Engagée, résolue, elle aimait « ses filles » et s’appliquait à leur offrir les meilleures conditions pour l’exercice de leur fonction. Elle laisse derrière un héritier, Guillaume Saurina.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com