Afrique Togo / Violences dans les stades : le club de Gomido accuse la fédération

blesses-gomido Le président de Gomido FC Winny Dogbatsè accuse des « éléments de la fédération togolaise de football » d’être à la base de l’escalade de violences enregistrée lors des matchs du championnat national de première division. Le club de Kpalime dont les supporteurs sont accusés d’avoir causé des troubles  dimanche lors du match  Anges-Gomido se défend en invoquant des infiltrations.

« Qu’on me dise que le match n’a pas pu continuer parce que ce sont des supporters de Gomido, je suis désolé. C’est vrai qu’ils nous ont donné un espace, et il y a eu des infiltrations parce que les supporters dont on parle, moi je ne les reconnais pas à Gomido », a déclaré Winny Dogbatsè dans un entretien accordé à la radio locale Sport FM.

Le ministère de la Sécurité a annoncé mercredi des sanctions exemplaires contre les fauteurs de troubles.

En attendant, le président de Gomido va plus loin en s’attaquant à la fédération togolaise de football. « Je pense même que la déstabilisation du championnat vient même au sein de la Fédé. Ce sont des éléments de la fédération qui sont même responsables de tout ce qui se passe sur tous les stades à mon humble avis », précise-t-il.

La FTF avait lourdement sanctionné Koroki , le club de Tchamba pour violences exercées sur ses visiteurs de Gbikinti lors de la 20ème journée.

763577

Publié par Roger ADZAFO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com