Afrique Foot Togo : Violences dans le championnat, le gouvernement veut sévir !

yarkLe ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehane avait rencontré la semaine dernière les présidents des clubs et de ligues du Togo et les membres de la Fédération Togolaise de Football. Une rencontre qui faite suite aux récurrentes violences qui ont émaillé le championnat togolais ces derniers moments. Le ministre togolais avait fait savoir qu’il sanctionnera les fauteurs de troubles :

« Nonobstant les sanctions administratives souvent éditées en ces circonstances par les fédérations sportives, le gouvernement entend engager à l’avenir des poursuites judiciaires contre tout présumé, instigateur, auteur ou complices d’actes de violence dans les enceintes sportives »  peut-on lire dans un communiqué signé par les ministres de la Sécurité et de la Protection Civile et des Sports et des Loisirs.

Voici  le communiqué intégral

Communiqué du Gouvernement togolais

Plusieurs incidents ont émaillé ces derniers temps le déroulement du championnat national d’élite de football et ces incidents portent de graves préjudices à l’ordre et à la tranquillité publique, à travers des atteintes à l’intégrité physique des personnes et des dommages aux biens publics et privés. Les personnels de Police et de Gendarmerie proposés à la sécurité de ces matchs sont parfois victimes collatérales de ces actes de violence qui se déferlent sur les enceinte sportives ou devait prédominer le fair-play, comme le proclament toutes les institutions internationale FIFA, régionale CAF et nationale FTF et ligues chargées de gérer les activités du football.

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile et la Ministre des Sports et des Loisirs condamnent énergiquement ces actes de violence qui transgressent les nobles objectifs véhiculés par le Sport. L’Etat jouera son rôle régalien et de garant de l’ordre et de la sécurité publique sur l’ensemble du territoire national et dans toutes les enceintes sportives, en particulier, sans chercher à s’ingérer dans les affaires des instances dirigeantes de la Fédération Togolaise de Football.

Nonobstant les sanctions administratives souvent éditées en ces circonstances par les fédérations sportives, le gouvernement entend engager à l’avenir des poursuites judiciaires contre tout présumé, instigateur, auteur ou complices d’actes de violence dans les enceintes sportives.

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile et la Ministre des Sports et des Loisirs comptent sur le civisme et la bonne compréhension de tous afin de prémunir nos enceintes sportives du spectre de la violence.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile

Colonel Yark Damehame

La ministre des Sports et des Loisirs

Angèle Amouzou-Djake

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com