Afrique Bundesliga : les débuts étincellants d’Aubameyang au Borussia Dortmund

OBA art 1Arrivé cet été en provenance de Saint Etienne, Pierre-Emerick Aubameyang a parfaitement réussi son intégration au sein de l’effectif du Borussia Dortmund.

« Je suis très heureux et très content. Je savoure chaque instant parce que je vis une expérience exceptionnelle », a confié l’ancien Stéphanois à rmcsport.fr.

Et c’est en toute humilité qu’il reconnaît la supériorité du niveau de jeu pratiqué dans son nouveau club. Pour lui, tout va à « 100 à l’heure ».

« Ça demande beaucoup d’exigence et d’énergie. J’ai changé de dimension mais ça fait plaisir parce que ça prouve qu’on joue au plus haut niveau », explique-t-il. Une exigence que l’international gabonais trouve dans son nouvel entraîneur, Jürgen Klopp, qui, d’après lui, demande beaucoup plus de rythme et d’intensité.

Dans la cour des grands

Il note une nette différence entre Saint Etienne et le Borussia Dortmund : « Il faut tout le temps être à fond contrairement en France où il y a peut-être un petit peu moins d’exigence. En tout cas, la différence se fait sur ces points-là entre Saint-Etienne et Dortmund ». C’est le style du Borussia Dortmund, en somme. C’est-à-dire qu’il « faut être costaud ».

Et quand on choisit le Borussia Dortmund, on s’attend forcément à de la concurrence. Pierre Aubameyang le sait comme une récitation. Voici ce qu’il en dit : « C’est sûr, oui, mais pour jouer au plus haut niveau, il faut passer par là et il faut se mesurer à la concurrence. Ça fait partie du football et des grands clubs. Mais je pense que
c’est une bonne chose pour moi parce que la concurrence est saine et tout se passe bien »
.

OBA art 2Dortmund plutôt que le Paris SG

Après avoir rappelé ses instants de gloire passés à St Etienne dont il garde encore le souvenir d’un club qui lui a « permis d’être en haut », l’attaquant gabonais a également donné les raisons de sa préférence pour le club allemand au grand dam du PSG. Une option qu’il explique par son amour presque éternel pour le Borussia. « (…) Ca fait plusieurs années que je regarde les matches du Borussia avec mon père et j’aime beaucoup leur style de jeu », avance-t-il sans rancune. Il fait par ailleurs un clin d’œil à Frank Ribéry qu’il souhaiterait voir être sacré prochain Ballon d’Or.

Enfin, Aubameyang fait son pronostic sur la finale de la Bundesliga. Il mise sur trois équipes : son club, le Bayern Münich et le Bayer Leverkusen. « Je pense que ça se jouera entre ses trois clubs-là. Mais l’avenir nous le dira », a-t-il conclu.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com