Europe OM : Pour Elie Baup, « un palier important est à franchir ! » On est loin de la guerre à la puissance financière !

elie-baup-actuellement-consultant-sur-canal-photo-c_537417_460x306

L’Olympique de Marseille s’est incliné 1-2 devant le PSG en match de clôture de la 9è journée de Ligue 1.

Elie Baup tire les enseignements de cette défaite : « Les résultats ajoutés à ceux contre Arsenal (défaite 2-1) et Dortmund (défaite 3-0) montrent que contre les équipes qui ont les moyens et les effectifs, on a un gros effort à faire, un palier important à franchir.. On est une équipe très jeune, avec de jeunes joueurs qui essaient de progresser.»

 «Ce que je regrette c’est que le premier  but parisien soit venu juste avant de rentrer aux vestiaires.  Il y a toujours un coup à faire mais encore une fois sur le premier but on ne reste pas dans la dynamique qu’on avait mise. Le 2e but parisien est sur un penalty, on sentait bien que l’arbitre attendait la moindre situation pour siffler, on aurait dû être moins naïf. Les faits de jeu font la différence, après on a vu les qualités de puissance et dans le jeu aérien de l’équipe parisienne.» Et de conclure : «Sur l’engagement, je ne suis pas déçu. On est allé jusqu’au bout mais c’est très compliqué d’aller encore au-dessus».

On est loin de la guerre à la puissance financière ! Avant la rencontre, le coach marseillais avait déclaré : « «Le clasico ce n’est pas qu’une histoire de budget ou de joueurs sur le terrain, c’est d’abord une histoire de cœur. La logique financière et sportive doit être démolie par une affaire de cœur et d’investissement. Un match comme ça, il se joue pas, il doit se gagner. Sur un match à domicile tout est possible. Le cœur c’est un argument pour aller plus loin. »

 

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS