Afrique Défections des Jeux de la francophonie de Nice : la RDC veut marquer le coup !


ministre congolais des sportsLa RD Congo sur les traces du Sénégal. Le pays  va sanctionner les Fédérations dont des sportifs ont fui lors de compétitions à l’étranger, ces derniers mois. Les autorités congolaises ont décidé que les athlètes pratiquant l’athlétisme, le basket-ball, la lutte libre, la lutte traditionnelle, le cyclisme et le tennis de table, n’auront plus le droit de quitter le Congo pendant les deux prochaines années. Seul le football est sauvé de justesse.

C’est une décision du Ministre des Sports, Banza Mukalay, qui reproche à ces différentes fédérations de n’avoir rien fait pour retenir leurs athlètes. Les autorités congolaises veulent ainsi redorer le blason du pays, terni selon eux auprès des consulats étrangers, par ces défections. Cette mesure ne concerne pas les footballeurs malgré les quatre défections enregistrées lors des Jeux de la Francophonie à Nice.  Les handballeuses de RDC, elles, devraient être autorisées à participer au Championnat du monde 2013 qui aura lieu du 7 au 22 décembre en Serbie.

Pendant les deux prochaines années, les Congolais qui pratiquent au pays l’athlétisme, le basket-ball, le cyclisme, la lutte libre, la lutte traditionnelle et le tennis de table ne devraient plus obtenir de lettre de sortie du territoire.

Lors des Jeux de la francophonie 2013 à Nice, vingt-cinq représentants du Congo ont fui.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports