Afrique CM 2014-Egypte /Diaa Al-Sayed: « La qualification se jouera jusqu’à la dernière minute »

2013-635168401635145929-514_485x310L’Egypte est à deux matches d’une nouvelle qualification pour un Mondial. Cela fait presque 23 ans que les Pharaons sont absents à une phase finale de la Coupe Monde.

 

Pour le troisième et dernier tour des qualifications pour le mondial 2014, les Egyptiens croiseront le Ghana dans une double confrontation en aller et retour. La première manche est prévue le 15 octobre à Kumasi.

 

Bob Bradley coach américain de l’Egypte et son équipe mise essentiellement sur ce match, afin de négocier tranquillement la manche retour au Caire. Un bon résultat face au Black Stars dans leur antre de Kumasi, ouvrira facilement aux Egyptiens, la porte de la route qui mène à Rio. Pour le technicien américain la qualification au Mondial est un rêve le pays des pharaons dont la dernière apparition date de 1990.

 

De son coté, Diaa Al-Sayed, le coach adjoint de la sélection égyptienne reste serein. Dans un entretien avec le journal hebdo.ahram.org.eg, il affirme faire confiance en ses joueurs. Mais le technicien refuse l’excès d’optimisme.
« Le Ghana est l’une des plus puissantes équipes d’Afrique actuellement. Beaucoup craignaient la rencontre de l’Algérie. Nous sommes soulagés de ne pas rencontrer des équipes nord-africaines, mais je ne veux pas être trop optimiste. Cela peut nuire aux joueurs. On ne peut pas se permettre de sous-estimer une équipe comme le Ghana qui possède de nombreuses vedettes et qui est très organisée. »
« Nous avons une équipe expérimentée. Des joueurs tels que Mohamad Abou-Treika, Waël Gomaa, Ahmad Fathi et Hosni Abd-Rabbou ont déjà affronté et battu toutes ces vedettes. N’oubliez pas que nous avons remporté 3 titres de Champion d’Afrique avec des équipes composées en grande partie de joueurs locaux et de vedettes qui évoluent dans les plus grands championnats européens. »
« Les 2 équipes ont beaucoup changé et ont évolué depuis 2010. L’équipe ghanéenne a atteint une grande maturité et nous avons reconstruit le groupe. La motivation est à son maximum dans les 2 camps. On ne peut rien prévoir dans ce genre de rencontres et je pense que la qualification se jouera jusqu’à la dernière minute du deuxième match ici au Caire. »

 

Si Diaa Al-Sayed pense que les Pharaons devraient se battre jusqu’à la derniere minute meme a domicile, les Black Stars, quant à eux, n’ont pas l’intention d’effectuer le déplacement du Caire.
En effet, la Fédération ghanéenne de football (GFA) a demandé à la FIFA que le barrage retour des éliminatoires soit joué ailleurs qu’au Caire, le 19 novembre 2013. La GFA s’inquiète des manifestations politiques et des violences dans la capitale égyptienne.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com