Afrique Crise à Africa Sports : Koné Cheick veut saisir le président la République de Côte d’Ivoire

koneLa désignation de Me Cheickna SYLLA comme administrateur provisoire d’Africa Sports le 04 octobre par la Fédération ivoirienne de football (FIF) est mal perçue par Koné Cheick Oumar. Le président du conseil d’administration du club élu en 2011 dénonce un coup d’Etat et compte saisir le président de la République ivoirienne.
« Je vais saisir le président de la République, Alassane Ouattara, le président de l’Assemblée nationale et le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la sécurité ! Parce qu’un coup d’Etat ne doit pas avoir lieu dans ce pays », a déclaré Koné Cheick en conférence de presse.
Le seul PCA reconnu par les Amazones estime que la FIF a outrepassé ses compétences et indexe le nouvel administrateur nommé comme principal auteur de la crise que connais le club ivoirien.
« Nous ne pouvons tolérer de telles dérives de la FIF. L’Africa a une section football mais cela ne donne pas pouvoir à la FIF de nommer un administrateur provisoire à la tête de l’Africa alors qu’elle n’a pas la compétence », précise-t-il.
Me Cheickna SYLLA a pour mandat, la mise en place d’une commission paritaire chargée du toilettage des statuts et règlements intérieurs du club, en accord et sous la supervision de la FIF. Il procédera également à un audit des comptes de l’Africa Sports sous la supervision de la FIF, pour la période allant du 06 août 2011 à ce jour.

Publié par Roger ADZAFO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com