Afrique Ligue 1-Lyon/Lacazette : « Il ne faut pas nous enterrer trop vite »

alexandre-lacazette-pictures-13L’Olympique Lyonnais n’est plus aujourd’hui ce qu’il était au début des années 2000. Apres avoir régné sur la Ligue 1 entre 2002 et 2008 ponctué par 7 titres consécutifs de championnat, l’OL semble aller de plus en plus vers le gouffre.
Largement battu dimanche dernier à Montpellier (5-1), les Gones se retrouvent à une inquiétante 14ème place de la Ligue 1. Avec une seule victoire lors de leurs 11 derniers matches, les Rhodaniens sont en pleine crise.
Alexandre Lacazette qui a connu un début de saison époustouflant avec le club rhodanien est conscient de la crise qui secoue son club. L’attaquant tricolore semble connaitre ce qui mine son équipe.
Ce jeudi, l’Antillais se confie dans les colonnes de L’Equipe. Conscient de la situation, il est persuadé que la roue va tourner.

«Le doute ! Après l’élimination contre la Real Sociedad, on a commencé à ne plus avoir confiance en nous, en nos partenaires et à trop réfléchir. Chacun voulait trouver lui-même une solution pour aider l’équipe, mais au final, on n’était plus une équipe mais onze joueurs sur un terrain.»
«Il y a beaucoup plus de discussions qu’avant, des comportements qu’on ne voyait plus. Des efforts et contre-efforts à l’entraînement par exemple : aujourd’hui, un jeune est sorti avec des crampes. La rage de gagner, cette haine de la défaite, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu ça dans le vestiaire et ça nous manquait.»
« Il y a des moments où on ne les a pas faits mais je n’ai pas d’action en tête qui montre qu’un joueur ne se bat pas pour l’autre. Tu te dois de le faire par rapport au club, aux supporters, au nom que tu as dans le dos… Il y a quelque chose qui cloche mais il ne faut pas nous enterrer trop vite. Il y a des équipes qui ont mal commencé et ont redressé la barre par le mental et le collectif. Elles étaient dans la m… et les joueurs ont compté les uns sur les autres pour s’en sortir. » « Je suis persuadé qu’après cette trêve on va revenir. »

Les prochaines journées s’annoncent donc déterminantes pour l’avenir du club pouvoir espérer quelque chose en championnat comme en coupe d’Europe. Le début de championnat raté de Lyon est équivalent à celui de la saison 2010-2011, où l’OL avait fini sur le podium. Rééditer cette performance paraît délicat au vu de la dynamique d’un groupe qui ne compte plus autant de cadres.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com